Assassinat de Hariri : La Syrie de nouveau à l’index





Le quotidien britannique The Times a affirmé hier avoir la preuve que «la Syrie a assassiné l'ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri», ce qui a plongé le Liban dans un chaos politique. Le Quotidien-Agences Deux jours avant d'être tué par l'explosion d'une bombe, le 14 février à Beyrouth, Hariri a invité le chef druze Walid Joumblatt chez lui pour mettre en garde son vieil ami, écrit le Times. "Il m'a dit que dans les deux prochaines semaines il se passerait quelque chose pour lui ou pour moi", a raconté M. Joumblatt au quotidien. Damas a nié toute implication dans l'assassinat de l'ex-Premier ministre mais le Times affirme le contraire se basant sur des interviews d'une dizaine de responsables occidentaux, libanais et syriens. Rafic Hariri a irrité le gouvernement syrien en inspirant une résolution de l'ONU demandant à la Syrie de cesser d'interférer dans les affaires du Liban, explique le Times. Sous la pression de la Syrie, le gouvernement libanais a retiré l'important service de sécurité qui entourait Hariri, note-t-il également. Quatre jours avant l'attentat, l'envoyé spécial de l'ONU Terje Roed-Larsen s'était entretenu à Damas avec le président syrien Bashar al-Assad pour tenter de le convaincre de rencontrer Hariri afin de régler leurs différends, selon le Times. "Larsen savait que s'il n'y avait pas de dialogue, cela finirait mal", a indiqué une source onusienne. Le soir même, Larsen avait dîné à Beyrouth avec Hariri qui lui avait dit qu'il était prêt à discuter avec le président syrien, a précisé cette source au Times. La commission d'enquête des Nations unies sur les circonstances de l'assassinat de Rafic Hariri remettra ses conclusions la semaine prochaine au secrétaire général de l'ONU Kofi Annan. L'opposition libanaise accuse le régime libanais et la Syrie d'être responsables de cet assassinat. Le régime libanais et la Syrie ont rejeté toute responsabilité et Damas et Beyrouth ont accepté de coopérer avec la mission d'enquête de l'ONU.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com