Radès forêt: Un plan diabolique pour un vol qualifié





Décidément les voleurs ne sont jamais à court d’idées. En témoigne ce qui est arrivé à cette dame qui en quinze minutes a perdu ses bijoux et une importante somme d’argent... Et de quelle manière ! Tunis - Le Quotidien Femme au foyer, elle ne quittait son appartement que pour aller faire des courses chez l’épicier du quartier. Et voilà qu’en milieu de semaine dernière, elle a reçu de la visite. Quatre jeunes gens transportant un banc ont frappé à la porte de son appartement situé dans une résidence construite sur les hauteurs de la localité de Radès forêt (gouvernorat de Ben Arous) et lui ont demandé si elle pouvait garder ledit meuble le temps que la sœur de l’un d’entre-eux rentre chez elle et le récupère. A vrai dire, on a expliqué à la jeune dame qu’on a apporté le banc à sa voisine de palier qui serait la frangine du chef de la bande. Et comme elle n’était pas chez elle au moment des faits, on a prié cette dame de garder le meuble en question. En bonne voisine, la victime a accepté de rendre service aux jeunes gens et a mis le banc dans le couloir de son appartement. Entre-temps, elle a quitté son domicile et s’est rendue chez l’épicier pour faire des courses. De retour chez elle, on a frappé une seconde fois à la porte de son appartement. C’était, en effet, les quatre jeunes gens qui voulaient récupérer le banc. C’est qu’ils allaient l’emmener chez le menuisier à la demande de la sœur. Coup de théâtre, la jeune dame qui s’est rendue dans sa chambre à coucher, a découvert que la porte de la garde-robe était ouverte. Pis encore, le coffret qui contenait ses bijoux a disparu, tout comme une importante somme d’argent. Elle n’hésita pas le moindre instant à appeler son époux pour l’informer de ce qui vient de lui arriver. Les deux époux se rendirent illico au premier poste de police et portèrent plainte sans oublier de donner le signalement des suspects aux agents. Une enquête a été ouverte qui a abouti à identifier dans un premier temps les auteurs de ce vol et de les arrêter un peu plus tard. Interrogés, les accusés ont déclaré avoir caché un cinquième complice à l’intérieur du banc lequel a profité de l’absence de la propriétaire des lieux pour passer l’appartement au peigne fin et s’emparer des bijoux et de l’argent. Après quoi, il est retourné dans sa planque le temps que ses camarades viennent le récupérer avec le banc. Les cinq accusés ont été inculpés de vol qualifié et écroués en attendant d’être traduits en justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com