Grippe : De nouvelles souches pour le vaccin





Le vaccin antigrippe a été modifié cette année. On y a introduit, en effet, un mélange des virus du groupe A et B. Explications. Tunis - Le Quotidien La grippe, avec son cortège de symptômes intempestifs, a frappé fort cette année, affectant de nombreuses personnes. Les perturbations climatiques marquées par des chutes sensibles du mercure ces derniers temps semblent être à l’origine de la prolifération du virus de la grippe. Du côté de l’Observatoire national de la grippe, les mesures ont été déjà prises au bon moment. Par souci d’une meilleure efficience, le vaccin anti-grippe a été modifié cette année comme nous le confirme d’ailleurs le Dr. Amine Slim, directeur de l’Observatoire. «Le nouveau vaccin est un mélange des virus du groupe A et B», nous dit-il. Et de préciser que ce sont ces virus qui donnent la grippe et que le travail entrepris en ce sens concernait l’introduction des nouvelles souches au vaccin. Le Dr. Mounir Kannou, généraliste, lui, nous a parlé des symptômes de la grippe qu’il ne faut pas prendre pour une autre maladie. * Une maladie non bactérienne «Il ne faut pas se leurrer», a-t-il commenté. «La grippe est une maladie virale et non bactérienne. Elle est atténuée par un traitement symptomatique et non pas par des antibiotiques». La grippe s’accompagne en effet de fièvre, de douleurs articulaires, de frissons, d’une apathie et parfois d’une toux sèche et d’éternuement. «Seul le médecin est habilité à reconnaître une grippe d’une autre maladie causée par une surinfection». précise-t-il. * Mieux vaut prévenir que guérir Toujours est-il qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Même si on a n’a pas encore détecté une quelconque épidémie, le mieux serait d’être vigilant pour prémunir contre les effets pervers de cette maladie. «La prévention est d’autant plus indiquée que la grippe touche particulièrement les personnes âgées de plus de 65 ans ou les enfants de 4 à 7 ans qui sont les sujets les plus vulnérables», précise le Dr. Kannou. A préciser que la grippe était mortelle au début du siècle dernier, mais elle est devenue moins dangereuse ces dernières années, surtout que le climat moyen aide à l’atténuer. Toujours selon notre interlocuteur «il existe actuellement une grippe assez méchante en Europe et notamment en Suisse. On en serait prémuni si le froid ne surviendra pas encore une fois», conclut-il. Mona Ben Gamra


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com