La revue russe «Politjournal» : Ben Ali «Personnalité de l’année 2004»





Dans sa dernière livraison, qui a comporté une interview du Président de la République, la revue russe a passé en revue les multiples acquis et réalisations accomplis en Tunisie, dans tous les domaines, depuis l'avènement du Changement. Ce choix, estime la revue, n'est pas le fruit du hasard mais bien le résultat du bilan remarquable de 17 années de succès, de réussites et de bonne gouvernance qui ont transformé le paysage de la Tunisie dans les secteurs économiques, sociaux et politiques. Ce choix est aussi le couronnement des initiatives d'avant-garde entreprises par le Président Ben Ali en vue de consacrer les valeurs de solidarité à l'échelle mondiale et d'instaurer des relations internationales fondées sur la sécurité, la justice et la stabilité. La revue russe, qui bénéficie d'une large audience, a mis en exergue les succès de la Tunisie dans le domaine économique, précisant que le pays a franchi des étapes tres importantes sur la voie de la mise à niveau globale et de la modernisation des différents secteurs, ce qui a conféré à l'économie tunisienne une invulnérabilité satisfaisante et lui a permis de surmonter les obstacles, enregistrant un taux de croissance de 5,6% en 2004 en dépit d'une conjoncture difficile et de la récession économique mondiale. Le journal rappelle également que le Pib de la Tunisie a doublé et que la qualité de vie s'est nettement améliorée dans les villes comme dans les villages relevant, par ailleurs, l'accroissement constant du nombre des étudiants. Ces différents indicateurs, écrit l'hebdomaire russe, sont de nature à permettre à la Tunisie de poursuivre avec confiance son processus de développement tout en préservant ses grands équilibres économiques et en s'intégrant de manière efficiente dans le circuit de la compétition internationale. Le caractère exemplaire de la politique tunisienne de développement, ajoute la revue, réside dans la corrélation étroite établie entre les dimensions économique et sociale, ainsi que dans son caractère humaniste, ce qui a permis à la Tunisie d'enregistrer des acquis importants en faveur des catégories vulnérables et à besoins spécifiques et de conforter le climat de stabilité et de paix sociale. L'hebdomadaire russe met, également, l'accent sur les réformes politiques profondes engagées sur la voie de la consécration de la démocratie et du pluralisme et de la promotion des droits de l'Homme, dans les textes comme dans la pratique, outre la consolidation des fondements de l'Etat de droit et des institutions, ce qui a permis d'asseoir une politique évoluée, d'élargir la participation des citoyens à la vie politique et de dynamiser le rôle de la société civile. Ces réalisations et acquis, précise la revue ''Politjournal'', ont permis à la Tunisie d'occuper, en un laps de temps très court, d'occuper une place de choix parmi les pays émergents et de postuler au rang de pays avancé. Par ailleurs, les progrès considérables accomplis par la Tunisie dans les domaines de la recherche scientifique et des nouvelles technologies de l'information et de la communication, ainsi qu'en matière d'instauration de la société du savoir, ont habilité la Tunisie à accueillir, avec mérite, la deuxième phase du Sommet mondial sur la société de l'information qui se tiendra à Tunis en novembre prochain. Evoquant la politique extérieure de la Tunisie, la revue relève que le pays a toujours été aux côtés des causes justes dont, en premier lieu, la Cause palestinienne, rappelant que la Tunisie ne cesse d'appeler à la reprise du processus de paix au Moyen-Orient et en faveur d'un règlement juste et pacifique du conflit palestino-israélien, règlement qui garantisse au peuple palestinien le recouvrement de sa dignité et de l'intégralité de ses droits légitimes. La revue russe met, également, l'accent sur la pertinence de l'approche du Président Ben Ali en matière de lutte contre le phénomène de l'extrémisme et du terrorisme dans le monde, rappelant que les initiatives du Chef de l'Etat, en faveur de l'intensification de la coopération à l'échelle internationale pour la lutte contre la pauvreté et les disparités économiques et sociales qui font le lit du terrorisme, bénéficient de la considération et de l'estime de la communauté internationale. C'est dans ce contexte, écrit la revue, que s'inscrit l'appel du Président Ben Ali en faveur de la création d'un Fonds mondial de solidarité et de lutte contre la pauvreté, en tant que mécanisme visant à éradiquer les poches d'indigence, à lutter contre les déséquilibres fragrants entre les peuples et à atténuer les sources de tension dans le monde.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com