C.S.H.L. – C.A.B. (0-1) : Les Hammam-lifois dans le brouillard





On attendait un sursaut d’orgueil de la part du C.S.H.L qui recevait le C.A.B, qui lui réussit d’habitude si bien. Il n’en fut rien. Malgré les différents changements apportés par Nizar Khanfir, notamment en défense et en attaque, où Chihi occupe le poste de pivot et Franck fit sa première apparition comme avant de pointe, le rendement des joueurs n’avait pas évolué d’un iota. Au bout du compte, les Hammam-Lifois enregistrèrent leur troisième défaite d’affilée et la seconde chez eux. Les Cabistes, par contre, surent arrêter l’hémorragie en jouant intelligemment le coup. Ils inquiétèrent même sérieusement leurs hôtes, en première mi-temps, en ratant deux belles opportunités de scorer à la 15’ par Askri, et à la 40’ par Hammali. Le pressing sur le porteur du ballon pour lequel ils optèrent durant ce half, empêcha les Hammam-lifois de développer leur jeu et de créer le danger dans leur zone. Changement de décor en 2ème mi-temps. L’entraîneur banlieusard renforça son compartiment offensif et opta carrément pour l’attaque, en incorporant Garcia. Le C.S.H.L s’installa dans le camp cabiste et faillit prendre l’avantage par Franck (63’) et Ben Chouikha (69’), mais tous ces efforts s'avérèrent vains. Et à la 72’, sur un contre rapide, le Libyen Hammali profita d’une défense dégarnie pour se présenter seul face à Ben Thabet, qu’il battit comme à la parade. Cette seule attaque, durant tout le half, avait suffi au C.A.B pour venir à bout de son adversaire. Ce dernier se rua alors en attaque, aidé en cela par l’expulsion de Touati, mais ses efforts désordonnés et surtout le manque de lucidité et la précipitation à l’approche des buts adverses, ainsi que l’absence d’un buteur patenté, l’empêchèrent d’atteindre son objectif. Ce constat se vérifia à l’ultime minute de jeu, lorsqu’au fort de la domination hammam-lifoise, une balle en or échut à Chihi qui eut le but de l’égalisation au bout du pied, à quelques mètres de la cage bizertine, mais rata lamentablement le cadre. Cette action résuma à elle seule le désarroi d’une équipe à la dérive qui est en train d’épuiser petit à petit ses cartouches en Nationale A. * Formations - C.S.H.L: Thabet, Haj Kacem (Sylla), Karchoud (Hamdi), Bouthouri, Chihi, Naouas, Ben Abdelkader, Ben Chouikha, Gassouma, Franck, Abid (Garci). - C.A.B: Laâmouri, Touati, Ibrahima, Khlifa, Arafa, Askri, Ben Afia, Bouzgarrou, Guennini (M’rad), Hammali, Laâroussi (Bejaoui). Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com