U.S.M. – E.G.S.G. (1 – 0) : Une victoire et des interrogations





L’U.S.Monastir a réalisé l’essentiel dimanche dernier face à E.G.S.G et ce, en obtenant une précieuse victoire après une phase de vaches maigres. Cependant, il y a deux faits sur lesquels tout observateur doit s’arrêter. Il y a d’abord la question de la qualité du jeu monastirien qui n’était point convaincante. Les Bleus en effet n’ont livré qu’un match juste moyen et n’ont pas présenté ce jeu plaisant qui réconfortait leurs supporters à plus d’une reprise cette saison. “J’avoue qu’en ce match en particulier nous n’avons cherché qu’à gagner, la manière n’était pas l’objectif que nous cherchions. A mon avis, le primordial était de reprendre la voie des victoires, de mettre un terme aux échecs. Les consignes étaient claires: jouer avec réalisme et chercher les moyens les moins compliqués qui mènent à la cage adverse”, nous explique l’entraîneur monastirien Lotfi Rehim. Pour ce dernier, la mission était donc accomplie, mais on cherchera toutefois à joindre le résultat à la manière dans les prochains matches. * Jerry: premier remplacement de la saison ! Quant au deuxième fait sur lequel nous avons jugé utile de s’arrêter, il concerne l’avant de pointe Jerry. Les supporters monastiriens ont sans doute remarqué que l’entraîneur monastirien a procédé à son remplacement par Salhia à 20 minutes de la fin du match. Cette décision, il faut le préciser, survient pour la première fois cette saison car Jerry a toujours terminé ses matches. Signalons qu’auparavant, ce joueur a raté plusieurs occasions dont certaines étaient impardonnables. Nous sommes en droit de nous interroger si Jerry est en train de jouer avec économie et s’il a décidé volontairement de limiter son rôle au strict minimum. Jerry veut-il contraindre ainsi les dirigeants du club à le libérer à la fin de la saison quelle que soit l’offre? Veut-il répliquer, par sa manière, à l’avortement de son transfert en décembre dernier au C.A? Nous nous contentons, à présent, de poser ces questions, car l’entraîneur et les dirigeants monastiriens sont beaucoup mieux placés que nous pour répondre à ces interrogations. Y. BEN HMIDA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com