Grande-Bretagne : Bonus afin que les SAS ne quittent pas l’armée





Le Quotidien - Agences L’armée britannique envisageait à l’instar du Pentagone de gratifier ses forces spéciales en Irak de bonifications importantes afin de réduire leur exode vers des compagnies de sécurité privées qui leur offrent des primes mirobolantes, a rapporté hier le “Daily Mail”. “Le monde a changé. Il est actuellement dominé par l’argent et beaucoup de jeunes soldats considèrent les SAS (les forces spéciales de l’armée de l’air) comme une école d’entraînement pour leurs carrière privée”, a relevé une source anonyme cité par le quotidien. Selon des chiffres avancés par le “Daily Telegraph” de lundi, environ 120 membres des SAS ou des SBS (Special Boat Services) leur équivalent dans la marine britannique, auraient déjà quitté l’armée pour rejoindre les rangs d’entreprises de sécurité privées. Selon le “Daily Telegraph”, la direction des SAS a récemment envoyé un courrier aux 300 membres de ces forces spéciales en première ligne sur le terrain en Irak pour leur expliquer qu’il “est dans l’intérêt de tout le monde” qu’ils restent au sein de l’armée britannique. Un ancien membre des SAS, témoignant sous le couvert de l’anonymat dans les colonnes du Guardian, a précisé qu’en passant dans des entreprises privées en Irak ils peuvent désormais gagner quelque 14.000 livres par mois contre 2.000 livres par mois au sein de l’armée.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com