C.A. : Les contre-coups du «marathon»





Le rythme infernal imposé à la formation clubiste depuis le démarrage de la phase retour et la fatigue qui en a découlé ont fini par faire leur effet sur les joueurs qui n’ont pas réussi à retrouver toute la fraîcheur pour ramener un résultat utile de Zarzis. Pourtant, Nabil Maâloul, l’entraîneur clubiste, a essayé de faire tourner son effectif en ménageant des joueurs comme Marzouki, Rhouma, Missaoui, Sellami pour ne citer que ceux-là. Cette fatigue s’est répercutée négativement sur le rendement des joueurs qui ont manqué de fraîcheur, malgré le rush de deuxième mi-temps pour revenir au score. Malheureusement, la lucidité n’y était pas. Et ni Traoré, ni Selliti ou Missaoui ou encore moins Mouelhi n’ont trouvé assez de réussite pour éviter la défaite à leur équipe. Cet échec doit être très vite oublié, bien que le CA ait perdu sa place de dauphin au profit de l’EST, pour se consacrer à la préparation de la suite de la compétition. Dans ce contexte, l’ensemble clubiste ne connaîtra point de répit, puisqu’il aura à affronter l’EOGK, vendredi en match avancé, avant de s’envoler en Egypte pour y rencontrer Al-Ismaïly le mardi 22 février dans le cadre de la Ligue des champions arabes. Comme on le constate, Maâloul devra compter sur la totalité de son effectif pour pouvoir soutenir ce rythme. * Retour de Ben Zekri et Guizani Dans cet ordre d’idées, le retour de certains joueurs dans l'effectif comme Maher Guizani ou Yamen Ben Zekri ne peut que conforter l’entraîneur dans ses options et lui permettre d’avoir l’embarras du choix pour aligner les joueurs les plus compétitifs du moment. Le coach clubiste doit donc composer avec ce “marathon” pour trouver les meilleures solutions susceptibles de lui permettre de reprendre le cycle positif qu’a connu l’équipe avant ce faux-pas contre les Sudistes. Le match contre l’EOGK, vendredi à Radès, est l’occasion idéale pour se reprendre afin de maintenir intactes ses chances pour la course au titre et attendre un coup de pouce du destin relatif à la confrontation E.S.S - E.S.T qui pourrait s’avérer avantageuse pour les Clubistes. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com