Après l’assasinat de Hariri : Washington demande un retrait syrien immédiat du Liban





Le secrétaire d'Etat adjoint américain pour le Proche-Orient, William Burns, a demandé hier à Beyrouth le retrait immédiat de l'armée syrienne du Liban, dans une déclaration à la presse. "La mort de Rafic Hariri devrait renforcer l'élan pour un Liban libre, indépendant et souverain. Cela veut dire une application immédiate de la résolution 1559 du Conseil de sécurité et donc un retrait immédiat et complet syrien du Liban", a-t-il déclaré. Le Quotidien-Agences "La mort de Rafic Hariri devrait renforcer l'élan pour un Liban libre, indépendant et souverain. Cela veut dire une application immédiate de la résolution 1559 du Conseil de sécurité et donc un retrait immédiat et complet syrien du Liban", a-t-il déclaré à l'issue d'un entretien avec le ministre libanais des Affaires étrangères, Mahmoud Hammoud.. Washington a rappelé mardi en consultation son ambassadrice à Damas, Margaret Scobey. Burns a ajouté que les Etats-Unis et la communauté internationale allaient "surveiller la situation au Liban" où des élections législatives doivent se tenir au printemps. "Le peuple libanais doit pouvoir faire librement son choix à travers des élections libres sans interventions extérieures", a-t-il ajouté. Il a affirmé que Hariri avait de nombreux amis aux Etats-Unis et en France. "Aujourd'hui, le peuple américain partage la peine du peuple libanais", a-t-il indiqué. Il a également demandé une enquête impartiale et crédible sur l'assassinat de l'ex-Premier ministre libanais. "Les Etats-Unis et avec eux l'ensemble de la communauté internationale soulignent l'importance d'une enquête crédible qui mènera les meurtriers devant la justice, et les Etats Unis sont prêts à y apporter leur aide", a-t-il ajouté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com