E.S.T. : Un dispositif en 3-4-3





Demain face à l’Etoile, l’Espérance aura un tout nouveau profil…tactique. C’est pour cela que, vu l’absence de Yaken, suspendu, le coach a été contraint de changer de dispositif. En effet, ces derniers jours, lors des séances de l’après-midi à l’annexe de Radès et par un froid de canard, Claude Andrey, qui compose sans le latéral droit Walid Yaken, a opté pour un nouveau dispositif tactique qui prend en considération le profil de l’adversaire étoilé. Ainsi, et vu que l’autre latéral droit de l’effectif, Souheïl Berradhia n’a pas encore retrouvé ses sensations physiques, le Suisse a opté pour le 3-4-3. * Chaâbani, Nwaneri et Azaïez dans l'axe Lors du match d’application de jeudi face aux Espoirs, on a vu le trio Chaâbani, Nwaneri et Azaïez réunis. Cette option semble être la meilleure à l’heure actuelle. Elle assure une bonne couverture et limite les espaces devant les avants de pointe adverses. Quant aux flancs, ce sera l’affaire des joueurs de couloirs Melki et Clayton qui auront aussi à couvrir leur surface en phase de récupération, surtout que les latéraux adverses ne manqueront pas l’occasion de monter au créneau. * Le rôle de l’entre-jeu Suppléant dimanche dernier contre l’A.S. Marsa, Kamel Zaïem sera de nouveau titulaire. Il sera associé au milieu du terrain aux Mnari, Clayton et Melki. Ce quatuor se partagera la tâche de la récupération et de la reconversion. Ainsi, avec quatre éléments au milieu, Claude Andrey a opté pour la prudence et la conservation du ballon. Enfin, en attaque, Dos Santos évoluera cette fois-ci plus au centre pour bénéficier de l’apport des Jomaâ et Kasdaoui qui occuperont les deux ailes. Voilà donc un nouveau dispositif dicté par la délicatesse de la tâche. Il appartient maintenant aux joueurs de se montrer dans un bon jour pour réussir une belle prestation car la victoire leur permettra de s’accrocher aux basques du leader, alors qu’un revers les écartera de la course au titre. Et comme la motivation ne manque pas dans ce sommet footballistique, il y a lieu de croire que les camarades de Chaâbani n’épargneront aucun effort pour aller au bout de leurs ambitions. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com