Naufrage du cargo “El Amine” : Plus de peur que de mal





Tunis - Le Quotidien Après le naufrage du cargo “El Amine” battant pavillon marocain, sur les côtes de Aïn Oktor (délégation de Korbous) et qui a été pris dans une violente tempête, mardi dernier, provoquant un début de marée noire après que le fuel lourd se soit échappé de ses réservoirs, les spécialistes ont craint une pollution maritime qui pourrait toucher les côtes Nord-Est. Plus de peur que de mal, puisque grâce à la conjugaison des efforts de toutes les structures concernées, à savoir les unités du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, du ministère de la Défense, du ministère du Transport, du ministère de l’Environnement et du Développement durable ainsi qu’à la coopération avec des spécialistes néerlandais, on est en passe de venir à bout de la marée noire. Cinq tonnes de fuel ont été collectées manuellement chaque jour. Il est à rappeler que sur les 250 tonnes de fuel que contenaient les réservoirs, 25 tonnes seulement ont été déversées dans la mer. Donc, cinq à dix jours sont suffisants afin que les “éboueurs écolo” puissent nettoyer définitivement la zone touchée. Soulignons enfin que cet incident n’a eu aucun effet sur les ressources halieutiques de la région. Habib MISSAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com