Hammamet : Le serveur organisait des rendez-vous galants





Pour arrondir ses fins de mois, un serveur exerçant dans un hôtel huppé de la ville balnéaire de Hammamet a transformé sa maison en un petit nid “d’amour”... Tunis - Le Quotidien Il faut dire qu’il y avait, dans cette maison, de quoi équiper un sex-shop à savoir des sous-vêtements érotiques, des revues pornographiques et bien évidemment de jolies femmes prêtes à assouvir les désirs les plus extravagants. Les agents qui ont découvert ce nid de débauche n’en revenaient pas, d’autant que parmi les personnes arrêtées, il y avait des femmes mariées et qui ne manquaient de rien pour s’adonner à une telle activité. Comment alors expliquer leur présence dans un tel endroit ? Pour répondre à cette question, il nous faut remonter un peu dans le temps et reprendre cette affaire dès le début. Exerçant dans un hôtel huppé, le serveur qui est le principal protagoniste dans cette affaire a rapidement compris que les clients qui fréquentaient l’établissement étaient à la recherche d’un passe-temps susceptible de “casser” la routine et la monotonie d’une vie mondaine devenue trop lassante. Peu à peu, il a réussi à convaincre une cliente du restaurant afin qu’elle vienne poursuivre la soirée dans un endroit où l’ambiance, prétend-il, est originale voire excitante. Cette première rencontre allait déboucher sur plusieurs autres rendez-vous jusqu’au jour où le serveur demanda à sa maîtresse d’avoir des rapports charnels avec un autre homme, histoire de donner du piment à leurs nuits d’amour. Dans la mêlée, le trio visionna un film assez excitant pour donner des idées au serveur lequel a décidé d’élargir un peu ce cercle en invitant d’autres femmes et tout naturellement des hommes qui payaient pour prendre part à ces retrouvailles orgiaques. A la longue, les activités qui se déroulaient dans ladite maison ont commencé à déranger sérieusement les voisins qui ont fini par mettre au parfum les auxiliaires de la justice. A partir de ce moment, les agents ont décidé de mettre sous surveillance le domicile du serveur. C’est ainsi que samedi dernier et après avoir obtenu une commission rogatoire émanant du Procureur de la République, une unité de police a procédé à une descente. A leur grande surprise, les agents ont découvert un véritable nid de débauche et même de quoi constituer un sex-shop avec une dizaine de femmes complètement nues accompagnées d’hommes. Lesdits couples ne se gênaient guère en faisant l’amour en groupe. Arrêtées et embarquées au poste, les personnes impliquées dans cette affaire ont déclaré avoir été attirées par le serveur qui leur avait promis la discrétion et la sécurité. Quant au principal protagoniste à savoir le serveur, il a avoué avoir organisé ces rendez-vous galants moyennant de l’argent qu’il recevait principalement des hommes. Le dossier de cette affaire a été remis à un juge d’instruction pour determiner les chefs d’inculpation concernant chacun de dix accusés. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com