La Corée du Nord édicte ses conditions





Le Quotidien-Agences La Corée du Nord consentira à reprendre "sous quelque forme que ce soit" le dialogue sur la cessation de ses programmes nucléaires si les Etats-Unis promettent en retour "coexistence et non-interférence", a déclaré un émissaire nord-coréen à l'ONU. Han Song-ryol, vice-ambassadeur de Corée du Nord, a également déclaré au journal sud-coréen "JoongAng Ilbo" que Pyongyang exigeait des Etats-Unis la garantie que les prochaines négociations sur la question du nucléaire donneraient des résultats tangibles. La Corée du Nord a compliqué un peu plus un processus diplomatique déjà délicat en déclarant, le 10 février, qu'elle disposait effectivement d'armes nucléaires, et qu'elle se retirait indéfiniment des pourparlers à six sur ses programmes nucléaires. "Il nous faut une justification pour reprendre les pourparlers", déclare Han dans l'article publié hier par le "JoongAng Ilbo". Il a expliqué que les récentes déclarations faites par le président américain George W. Bush et la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice fragilisaient la position des partisans du dialogue à Pyongyang parce qu'elles semblaient trahir le souhait de Washington de renverser le gouvernement nord-coréen par la force. Les pourparlers à six, dont une session était prévue pour septembre mais ne s'est pas matérialisée, réunissent les deux Corées, les Etats-Unis, la Chine, la Russie et le Japon.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com