Fethi Mselmani : Un parcours de combattant





On le voit dans quasiment tous les feuilletons tunisiens et maintes pièces de théâtre. Fethi Mselmani incarne avec brio la «catégorie ouvrière» de l’artiste tunisien. Dévoué et diligent, il se met à fond dans son travail pour mener bon gré, mal gré sa vie. Dans la pièce «Maréchal» que l’on verra prochainement sur les planches de la troupe de la ville de Tunis, Fethi Mselmani campe le rôle de Fadhel, joué du temps de Aly Ben Ayed par Béchir Drissi. Sur un même texte de Molière réadapté par feu Noureddine Kasbaoui, rappelons-le, Abdelaziz Meherzi donnera une nouvelle version de la pièce Maréchal (Le bourgeois gentilhomme), prévue en première le 9 avril. Fethi Mselmani s’envolera bien avant pour Zurich, là où il présentera en compagnie d’autres comédiens, la pièce «Les étudiantes» (Talibat) de Naïma Jéni. La pièce qui a eu droit de cité sur les planches du théâtre à l’intérieur du pays. A partir du 25 mars, Naïma Jéni, Mselmani, Dorsaf Mamlouk et les autres seront ainsi à Kairouan, Gafsa et Sfax. Bon parcours… du combattant. M.B.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com