U.S.M. : Problèmes psychologiques





L’U.S.M s’est contentée du nul dimanche dernier face à l’O.B, un résultat qui a laissé une certaine frustration chez les joueurs et les supporters monastiriens en raison surtout du nombre des occasions ratées et de cette inefficacité offensive qui a privé l’équipe à plusieurs reprises de victoires qui étaient à la portée. Le manque de précision, la lenteur et l’absence d’imagination sont parfois si manifestes qu’ils deviennent alarmants. Jerry, particulièrement, continue à briller par son échec à transformer des occasions bien faciles. Malgré une bonne fraîcheur physique, des schémas tactiques appropriés qui permettent, d’ailleurs, à l’équipe de créer la faille et de fausser la vigilance adverse, le tir final demeure la plus grande lacune chez les Bleus ces derniers matches. “Je comprends amplement qu’un joueur soit en petite forme ou qu’il traverse une période de passage à vide, mais quand cela se répète et que la période d’échecs se prolonge, il faut impérativement trouver des solutions”. C’est ce que nous précise Lotfi Rehim, l’entraîneur de l’équipe. Il existe à Monastir une certaine déception au moment où tout le monde est conscient que cette équipe est en mesure d’avancer davantage et qu’elle est capable de terminer la saison en 5ème position. “L’équipe est en train de perdre beaucoup de points, elle mérite beaucoup mieux et elle l’a prouvé. Il faut, dans notre situation actuelle, chercher les problèmes de certains joueurs au niveau psychologique et mental”, nous ajoute notre interlocuteur. Par ailleurs, les Monastiriens auront la possibilité de compter au prochain match face à l’ESZ sur Bouzayène et Meriah, absents devant l’O.B. Un match assez difficile mais les Monastiriens ont souvent ramené de bons résultats de Zarzis. Reste à savoir quels changements apportera l’entraîneur monastirien à son équipe rentrante pour lui permettre de faire preuve de plus d’efficacité. Y. BEN HMIDA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com