Arrêté en Arabie Saoudite : Un Américain d’origine arabe inculpé de complot pour tuer Bush





Le Quotidien-Agences Un Américain d'origine arabe, Ahmed Abou Ali, a été inculpé pour avoir projeté d'assassiner le président américain George W. Bush et soutenu le réseau Al-Qaïda. Il risque jusqu'à 80 ans de prison. Au total six chefs d'inculpation ont été retenus contre Ahmed Abou Ali, 24 ans, qui a passé sa jeunesse dans la banlieue de Washington. Son avocat, Ashraf Nubani, a affirmé qu'il plaiderait non coupable. Le jeune homme a été arrêté en Arabie Saoudite en juin 2003, où il est resté détenu avant d'être renvoyé aux Etats-Unis avant-hier. Lors d'une audience mardi devant un tribunal fédéral de Virginie, il a affirmé avoir été torturé lors de son séjour dans une prison saoudienne, proposant même de montrer ses cicatrices au juge. Il a expliqué qu'il était étudiant à l'université de Médine (Arabie Saoudite) au moment de son arrestation, et qu'il n'a jamais été informé des raisons de sa détention en Arabie Saoudite. L'acte d'inculpation en Virginie accuse notamment Ali d'avoir discuté avec un complice d'un projet de tuer le président américain, soit en s'approchant suffisamment près de lui pour lui tirer dessus dans la rue, soit en actionnant un véhicule piégé. A partir de septembre 2002, Ali aurait avisé l'un de ses complices qu'il voulait rejoindre le réseau Al-Qaïda. Il souhaitait devenir chef de projet d'opérations et avait reçu de l'argent d'une personne liée à Al-Qaïda pour acheter du matériel afin d'aider le réseau. Il aurait également été entraîné en Arabie Saoudite, toujours selon la justice américaine. Les parents d'Ahmed Abou Ali, d'origine jordanienne, ont porté plainte contre le gouvernement américain à la mi-2004, accusant Washington d'avoir insisté auprès de Ryad pour que leur fils soit arrêté et emprisonné, en sachant qu'il risquait d'être torturé.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com