Coupe de Tunisie (1/8èmes de Finale)





E.S.S. : A Mahdia pour se concentrer L’équipe étoilée se trouve depuis jeudi à Mahdia pour un stage bloqué qui durera jusqu’à l’heure du match de coupe ESS - EST prévu demain. C’est que pour Baya et consorts trop de pression risque de nuire et le choix de Mahdia est idoine pour permettre aux joueurs la meilleure concentration possible sur le sujet. Trois séances d’entraînement ont été programmées. On s’attelle du côté du staff technique à préparer l’équipe comme il se doit tenant compte de la petite prestation de dimanche dernier devant le même rival, l’EST. Il semble que bien des choses seront revues tant au niveau du choix de la formation que celui des choix tactiques à adopter. Plusieurs noms sont avancés pour une place de titulaire. Une certitude cependant concerne la rentrée de Hakim Bargui à l’entrejeu, point faible de l’équipe dimanche dernier. L’Etoile est à même d’apporter une contribution utile dans ce compartiment du jeu d’autant que Marouane Bokri a totalement déçu. L’autre certitude a trait à la titularisation du Ghanéen Charles Taylor qui devra suppléer Obiakor gravement blessé et qui vient de passer sur le billard une deuxième fois pour être opéré des ligaments du genou gauche. De même qu’il n’est pas exclu de voir Yassine Chikhaoui aligné d’entrée à la place d’Obiakor. Le Ghanéen Taylor serait chargé de poste de demi-offensif sur le flanc gauche pour relever Mhadhbi souffrant de douleurs à l’épaule droite. Par ailleurs, Mejdi Traoui est quasiment certain de figurer sur la liste des rentrants pour conférer à l’entrejeu une meilleure allure. * 17.600 billets Le stade olympique de Sousse n’affichera pas complet. La LNFNA a décidé de mettre en vente 17.600 billets. Ce qui revient à dire que quelques travées seront vides, sécurité oblige, nous dit-on. Le stock est totalement épuisé depuis avant-hier et la demande croissante des supporters tourne à la grande déception. * Quel arbitre? C’est la question que se posent les nombreux supporters d’autant que la prestation de l’international français Alain Sars n’a pas convaincu tout le beau monde étoiliste. En effet, on ne cesse d’épiloguer sur les péripéties de la rencontre de dimanche dernier et notamment sur l’action qui a entraîné la blessure d’Obiakor et qui aurait dû amener un penalty. Quoi qu’il en soit, le football est ainsi fait, il importe peu le nom et la nationalité du referee car on trouvera toujours à redire surtout dans un contexte de rivalité sempiternelle. Mounir EL GAIED __________________________________ E.S.T. : Sghaïer, Bhaïri et Azaïez dans l’axe Ramener une qualification de Sousse malgré tous les contre-temps connus: tel est l’objectif majeur de l’Espérance ce dimanche. Composant donc avec les nouvelles données, entendez l’absence des Tizié, Nwaneri et Chaâbani, Claude Andrey, le coach sang et or, n’a fait ces derniers jours que multiplier les matches d’application avec l’intention de trouver la meilleure formule possible en défense. Un compartiment appelé à assurer sécurité et stabilité au jeu de l’ensemble. Ainsi, dès mercredi après-midi à l’annexe d’El Menzah, le Suisse a entamé le travail technico-tactique en essayant dans l’axe central de la défense le jeune Jabeur. Malgré le talent de celui-ci, il est peu probable qu’il soit aligné d’entrée. Jeudi, la seconde formule comprenait le trio Azaïez, Bhaïri et Sghaïer. Ce dernier a donné entière satisfaction et devrait être confirmé au poste de libéro. Reste que jusqu’à jeudi soir aucun choix n’était définitif et d’ici dimanche tout peut arriver car le latéral droit Walid Yaken pourrait réintégrer le onze rentrant. Comme quoi, Claude Andrey hésite encore entre le 3-5-2 et le 4-4-2, même si la première formule demeure la plus proche de la réalité et qui sied le mieux au profil de l’adversaire et aux circonstances de la rencontre. * Lucidité et… tirs aux buts Tout juste après la séance d’entraînement d’hier après-midi à l’annexe d’El menzah, l’Espérance a mis le cap sur la ville de Monastir pour une mise au vert qui sera consacrée à la concentration et à la dernière mise en place tactique. Claude Andrey mettra aujourd’hui l’accent sur la lucidité devant la cage adverse, un aspect de jeu qui a constitué le talon d’Achille de l’équipe la semaine dernière face à ce même adversaire, mais aussi sur les tirs aux buts, car cette fois-ci, la rencontre devra déboucher sur un vainqueur et la réussite sera nécessaire pour espérer passer le tour. En tout cas, demain à Sousse, les Jomaâ, Dos Santos, Kasdaoui, Melki ou Zaïem seront appelés à bien cadrer leurs tirs s’ils comptent piéger les Etoilés chez eux car, au niveau de la manœuvre, ils ont déjà prouvé qu’ils ont assez d’arguments pour dominer leurs adversaires. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com