Festival de Sousse : Merveilleuse soirée de Mouna Amari





Mouna Amari, cette talentueuse instrumentiste, d'une dextérité inouïe à faire vibrer les cordes du luth, et chanteuse à belle voix chaude et sensuelle, s'est produite avec brio au musée d'El Kobba le mercredi 20 novembre dans une soirée ramadanesque du festival de la Médina baptisée «Arôme du passé» et où elle a excellé en interprétant de très belles chansons romantiques de sa propre composition: Ettahia et Anini, des chansons de l'artiste de renom feu Mohamed Abdelwaheb "Modhnuka jafahou et Indama yatil massa" ainsi que des chansons du patrimoine "Yalli dhalemni de feu Ali Riahi, Douja et Ya khaïraa de feu Khémaïes Ternane.(...)


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com