Chauffe-eau solaires : Campagne d’envergure au mois de mars





Une campagne d’envergure sera lancée à partir du mois de mars prochain pour encourager les ménagers à adopter la technologie solaire. La formule est intéressante d’autant plus que l’Etat prend en charge une partie du prix de l’installation, le reste étant payable sur 5 ans. Tunis - le Quotidien Au cours d’un colloque organisé hier par le Centre d’études et de documentation Méditerranéen et l’Association du livre de Tazarka, en collaboration avec l’Agence nationale de maîtrise de l’énergie, M. Naceur Hammami a donné d’amples renseignements sur la nouvelle formule d’encouragement pour l’acquisition des chauffe-eau solaires. M. Hammami qui a présenté une intervention intitulée: “Les énergies renouvelables: état de la législation et des encouragements” a affirmé que l’Etat a réservé une enveloppe de plusieurs millions de dinars pour prendre en charge une partie du prix des chauffes-eau solaires. Le reste de la somme sera payé sur cinq années et défalqué à travers les factures de la STEG. Dans la pratique, une personne qui décide d’opter pour ce genre d’énergie doit d’abord contacter le fournisseur pour le choix du matériel et de la capacité volumétriques du chauffe-eau. Le client doit signer un certain nombre de documents permettant au fournisseur de récupérer la subvention auprès des banques spécifiques mais aussi un document autorisant la STEG à prélever le montant du prêt à travers ses factures. Le client doit signer un document autorisant la STEG à couper l’électricité en cas de non paiement de la somme indiquée. Cette dernière a été calculée d’une manière scientifique et sera autour de 12 dinars par mois. Il est à noter que l’Etat va octroyer une subvention de 100 dinars pour chaque m2 de panneaux solaires. Cette mesure va permettre à la Tunisie de faire un gain substantiel dans le domaine de l’énergie notamment quand on constate qu’un m2 de panneaux solaires peut nous faire gagner une importante quantité de pétrole par an. Auparavant, M. Nabil Meddeb, de l’ANME, a présenté une communication autour du thème: “Les énergies renouvelables: introduction au plan national prioritaire et stratégique de la maîtrise de l’énergie”. Les participants à ce débat ont manifesté un intérêt particulier à ce sujet. Leurs remarques et interrogations ont permis d’approfondir les connaissances dans le domaine de l’énergie solaire et de se sensibiliser davantagese à cette nouvelle forme d’énergie. L.T.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com