Congrès du P.S.L. : Onze candidatures au Bureau politique pour autant de sièges !





Tunis-Le Quotidien Le Congrès du Parti social libéral (PSL) prévu pour le 3 avril prochain n’enregistrera pas, selon toute vraisemblance, de surprises de taille sur le plan électoral. D’autant plus que le Bureau politique du Parti n’a accepté, au cours de sa réunion tenue samedi dernier, que onze candidatures au Bureau politique pour autant de sièges. Les décisions du Bureau politique du PSL n’arrêtent pas d’étonner les observateurs. Ayant décidé de réviser le statut du Parti dans le sens de l’augmentation du nombre des membres du Bureau politique à onze, en plus du président du Parti, les membres du Bureau politique ont décidé d’accepter onze candidatures à cette structure pour autant de sièges. Ce fait exclut toute compétition sur les sièges du Bureau politique dont la composition est déjà connue. Le Bureau politique a également décidé de soumettre la révision du statut du Parti au Congrès et de changer l’appellation du Parti pour qu'il devienne «PSLD» (Parti Social Libéral Démocratique) sur proposition de M. Mounir Béji, président du Parti. Le Bureau politique a décidé, en outre, d’inviter des personnalités nationales et étrangères à la séance d’ouverture du Congrès dont le slogan sera «pour le meilleur...». Les «libéraux» ont, d’autre part, exprimé leur soutien à la politique du Chef de l’Etat relative au développement des sociétés arabes et à la résolution des conflits par la voie diplomatique ainsi qu’au processus démocratique dans le pays. Le Bureau politique du PSL n’a pas manqué non plus d’exprimer son soutien aux choix du peuple palestinien en matière d’indépendance et de sécurité. Du côté des mécontents qui peaufinent toujours les préparatifs pour tenir un Congrès «parallèle» les 26 et 27 mars courant, on estime que les dernières décisions de M. Mounir Béji reflètent «un mépris total de la loi et du règlement intérieur du Parti»... W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com