Opération de Tel-Aviv : Israël met en cause la Syrie





Al Qods occupée-AFP Israël a informé hier les ambassadeurs européens d’un prétendu rôle syrien dans la dernière opération-suicide palestinienne et intensifié sa campagne pour faire inscrire le Hezbollah libanais sur la liste terroriste de l’Union européenne (UE). «Nous avons informé les ambassadeurs de l’UE de la dernière attaque menée par le Jihad islamique», a déclaré le ministre israélien des Affaires étrangères Sylvan Shalom lors d’une conférence de presse à Al Qods occupée à l’issue d’une rencontre avec son homologue belge Karel De Gucht. «Les instructions sont venues de leur direction qui se trouve en Syrie et nous considérons que la Syrie a une responsabilité car elle abrite des QG et des camps d’entraînement pour ces terroristes et leur offre l’aide qu’ils demandent», a-t-il ajouté. C’est le chef des Renseignements militaires israéliens, le général Aharon Zeevi, qui a exposé devant les diplomates européens le prétendu lien entre l’opération de vendredi à Tel-Aviv, qui a fait cinq morts outre son auteur, et Damas, a indiqué une source au ministère des Affaires étrangères. De Gucht a été également reçu hier par le Premier ministre israélien Ariel Sharon.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com