Bande de Gaza : Israël hésite à raser les colonies





Le Quotidien-Agences Israël envisageait hier de maintenir intactes les colonies de la bande de Gaza appelées à être évacuées cette année, et mettait en place une unité pour surveiller les extrémistes juifs de droite qui cherchent à torpiller ce retrait. "Je préconise de ne pas détruire ces maisons (des colonies), et de conclure un arrangement afin qu'elles parviennent aux mains de gens responsables", a affirmé le général Giora Eiland, chef du Conseil national de sécurité. "Si nous devions détruire ces maisons, cela prolongerait l'opération de désengagement de la bande de Gaza, alors que nous voulons au contraire limiter au maximum notre présence dans la région", a-t-il expliqué. Israël a décidé d'évacuer à compter du 20 juillet les 8.000 colons des 21 implantations de la bande de Gaza et de quatre autres isolées dans le nord de la Cisjordanie. Selon ce plan, les quelque 2.000 maisons ou bâtiments érigés dans ces implantations doivent être rasés. Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a cependant indiqué qu'il envisage de reconsidérer cette décision à l'occasion d'un débat consacré à ce sujet prévu dans quelques jours. Le numéro deux du cabinet, Shimon Peres, a aussi recommandé de maintenir intacts ces bâtiments, estimant notamment que "les serres du Goush Katif (bloc de colonies dans la Bande de Gaza) seraient une appréciable source de revenus pour les Palestiniens". Les efforts israéliens en vue du rachat des installations des colonies par des tiers, notamment la Banque Mondiale, n'ont jusqu'à présent pas abouti. L'Autorité palestinienne n'a pas fait connaître sa position à ce sujet.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com