Clôture du Compos 2005/ Adel Jouini: la foi d’un rocker





Le Mois de la musique a été clôturé samedi soir avec un concert de rock du groupe Sinbella en présence d’un grand public. Pétillant… “Même si mon album n’a pas eu la chance d’être distribué, je continuerai à écrire des chansons. C’est mon unique but, ma raison d’être, ma foi. J’ai beaucoup hésité dans la vie, mais maintenant, je commence à savoir ce que je veux et à avoir confiance en moi. Plus j’avance en âge, plus je suis confiant”, nous a déclaré Adel Jouini à la fin du concert qu’il a donné avec son groupe Sinbella, samedi soir au Club Culturel Tahar Haddad en clôture du Compos 2005 ou le Mois de la Musique . Adel Jouini était comblé. Sa musique a beaucoup plu au nombreux public qui l’a applaudit chaudement et dansé sur ses rythmes deux heures durant. Il faut dire qu’à quarante ans bien sonnés, Adel Jouini continue de trimer, de composer des chansons et d’enregistrer des albums sans trouver une maison de disques ou un producteur pour lui mettre le pied à l’étrier. Même si ses rencontres avec le public sont rares, elles sont pour lui une occasion pour se rassurer et pour continuer à y croire. La musique qu’il fait, un mélange de jazz, blues et rock, n’a pas un grand marché en Tunisie. Pour pouvoir percer, il n’y a donc qu’une solution: se faire éditer par une grande maison de disques occidentale. Or, la concurrence est très dure dans ce domaine et il n’est pas facile à un musicien basé à Tunis de se faire entendre et encore moins écouter. C’est dire le bonheur de Adel Jouini de sentir que sa musique passe bien et que le public en redemande. Le musicien a été d’autant plus heureux que la plupart des musiciens —de jazz, blues et rock— de sa génération ont tenu à assister au concert notamment ses deux amis de toujours Mounir Troudi et Mehdi Mzali. Ce dernier nous a déclaré: “La musique de Adel Jouini est excellente. Il a tout pour réussir, malheureusement, il n’arrive pas à décoller. Ce n’est sans doute pas de sa faute”. Mounir Troudi est tout aussi élogieux;: “J’aime beaucoup ce que fait Adel Jouini. Il me rappelle, mais sur un autre registre, son père Hédi Jouini. Il est une branche de cet arbre géant. Et il fait bien son boulot”. Merci Asma M’naouar d’avoir pensé à Sinbella et Adel Jouini pour clôturer cette cinquième session du Mois de la Musique. Zohra ABID _____________________ En savoir plus • Sinbella est un album qui a été enregistré en 1999 et mixé en janvier 2000. Son auteur a envoyé près d’une trentaine d’enregistrements à des maisons de production pour adopter ce produit. Il attend encore la réponse… • Adel Jouini est entouré de Haroun Dlissi au piano, Anis Melliti à la batterie et le benjamin du groupe Nizar Mhedhbi, bassiste-guitariste. _____________________ Murmures • Mounir Troudi, qui a mis beaucoup de son rythme piquant lors du concert Sinbella nous a confié qu’il vient d’enregistrer un nouvel album baptisé Salwa, avec Eric Truffaz et Lady land Quartet. Cet album est actuellement en vente et depuis le 1er février à la FNAC à Paris. Mounir Troudi a vraiment apporté un plus à sa musique et trouvé le bon filon pour réussir. Il est sans cesse en tournée et sillonne le Nord et le Sud, l’Est et l’Ouest de la planète. L’ouverture de Compos 2005 a coïncidé avec le 19ème championnat du monde de handball. Ce qui n’a vraiment pas affecté le bon déroulement de la cinquième session. Cette dernière a drainé tout de même plus de 1000 mélomanes. Avec le même budget des quatre précédentes sessions, six concerts ont été assurés au lieu de quatre. L’expérience des ateliers du dimanche a été un fiasco total. Ces ateliers ouvriront comme d’habitude tous les jeudis, en ce qui concerne 2006. Il ne faut pas oublier aussi que Compos 2005 a vu naître dans Jam Session un groupe d’amateurs fort prometteur à savoir le groupe Hatem Chelbi. Retenons bien ce nom. Z.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com