Transport ferroviaire: Nouveaux chantiers pour l’extension du réseau





Les projets d’extension du réseau ferroviaire et de sécurisation du transport par voie ferrée ont été au centre des interventions des députés lors de la discussion, hier à la Chambre des députés, du projet de loi relatif à l’amendement de la loi 74 de l’année 1998 promulguée le 19 août 1999 et portant sur les chemins de fer… Tunis - Le Quotidien Soulignant l’essor remarquable que connaît le transport ferroviaire, les édiles parlementaires n’ont pas manqué de mettre le doigt sur les défaillances dont souffre ce secteur. Le député Abderrazak Dhaï (RCD) s’est enquis de la stratégie du ministère en matière de sécurisation et de mise en place des passages à niveau. Le député Habib Rabhi (RCD) a également souligné la nécessité de mettre en place des murs à grillage autour des rails au niveau des zones à forte densité démographique et de renouveler les équipements des stations radio reliant les différentes stations tout en appelant à développer le réseau ferroviaire au niveau des régions intérieures et à remettre en service le train reliant Hidra à l’Algérie. Le député Taïeb Mohsni (MDS) a, de son côté, appelé à améliorer la qualité des services sur la ligne ferroviaire reliant Tunis à Alger. En réponse aux interrogations des députés, M. Abderrahim Zouari, ministre du Transport, a affirmé que le ministère œuvre sur tous les plans afin de redonner considération au transport par voie ferrée et d’en finir avec l’encombrement et les embouteillages. Le ministre a souligné, en outre, que le nombre des accidents sur la voie ferrée ne dépasse pas une dizaine annuellement en indiquant que son département ne ménage aucun effort pour sécuriser le transport ferroviaire. Un programme relatif à la mise en place des murs à grillage dans les zones à risque avec un coût de 80 MD et un programme d’aménagement de dix nouvelles stations entreront en phase d’exécution cette année. M. Zouari a précisé, d’autre part, que le projet du réseau ferroviaire rapide (RFR) sera entamé au niveau de la banlieue sud de la capitale en plus des projets du métro de la Manouba et d’El Mourouj qui permettront de décongestionner la circulation dans le Grand Tunis. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com