A propos de la perturbation des cours dans certains établissements universitaires





Le ministre de l’Enseignement supérieur a précisé, dans un communiqué rendu public hier, que certains établissements universitaires ont connu hier une perturbation de la marche normale des cours, en raison de l’appel lancé par une partie du syndicat de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en vue de satisfaire certaines exigences syndicales, au moment où nos professeurs se préparent à parachever les programmes, et où nos étudiants se préparent à passer leurs examens. Par contre, la majorité des établissements universitaires, en l’occurrence 130 sur un ensemble de 162, ont connu une marche normale des cours. Le taux moyen de participation à cette grève était de 12,7%. Tout en exprimant son regret quant à la tenue de cette grève, malgré ses résultats limités, le ministre de l’Enseignement supérieur rappelle que les questions universitaires ne peuvent être traitées par les menaces de grève et le dépassement des décisions de l’autorité judiciaire dans un Etat de droit. Le ministère renouvelle son appel à favoriser la voie calme et responsable dans le traitement de ce genre de questions. Le ministère rappelle, à cet égard, les différentes rencontres qu’a eues le ministre avec les membres du B.E de l’U.G.T.T, en vue d’étudier les différents moyens à mettre en œuvre pour faire face à la crise des syndicats de l’enseignement supérieur.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com