Attaques sur le sol américain : Ben Laden donne feu vert à Zarqaoui





Le dirigeant du réseau Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a demandé à Abou Moussab Al-Zarqaoui, ennemi public numéro un en Irak, de s'impliquer dans des attaques visant le territoire américain, a affirmé un responsable antiterroriste américain. Le Quotidien-Agences Un responsable américain, qui a requis l'anonymat, a indiqué qu'il avait "été suggéré à Zarqaoui de s'impliquer dans des attentats aux Etats-Unis". Cette "suggestion" émane d'Oussama ben Laden, dont les partisans ont réalisé les attentats du 11 septembre 2001 contre New York et Washington, a précisé ce responsable. Il n'a cependant pas précisé de quelle manière Ben Laden et Zarqaoui communiquaient. "Nous savons que Zarqaoui est pleinement occupé en Irak mais nous savons aussi qu'il a frappé avant ou que des éléments de son réseau ont été actifs en Jordanie et en Europe", a précisé le responsable américain. De nationalité jordanienne, Zarqaoui, 38 ans, a été condamné à mort par contumace dans son pays pour l'assassinat à Amman du diplomate américain Laurence Foley. En décembre, Oussama ben Laden l'avait adoubé comme chef d'Al-Qaïda en Irak. "Le frère moujahid Abou Moussab Al-Zarqaoui est l'émir de l'Organisation d'Al-Qaïda au pays du Rafidaïn" (la Mésopotamie), indiquait le chef d'Al-Qaïda dans un message. En octobre dernier, un site internet islamiste avait publié un communiqué attribué à Zarqaoui, qui affirmait avoir prêté allégeance à Al-Qaïda et à son chef. Pourquoi Ben Laden demande-t-il à Zarqaoui d'attaquer maintenant les Etats-Unis est "une question intéressante", a commenté le responsable américain. Le réseau terroriste Al-Qaïda est "vulnérable" mais reste "dangereux" et continue à représenter une menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis, avait estimé le 16 février le directeur de la CIA Porter Goss. "Des mesures aggressives par nos services de renseignement, de défense et de sécurité intérieure avec nos parternaires internationaux clés ont porté de sérieux coups à Al-Qaïda et à d'autres organisations terroristes", avait déclaré Goss lors d'une audition devant la commission du Sénat sur le renseignement. "Malgré ces succès, la menace terroriste visant le territoire américain et à l'étranger persiste", avait-il ajouté. Le lendemain de cette déclaration, le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld indiquait devant la commission des forces armées du Sénat, que des islamistes liés au réseau terroriste Al-Qaïda préparaient des attaques aux Etats-Unis et ailleurs. "Nous avons suffisamment de renseignements fournis sur une base régulière indiquant qu'il y a des plans en préparation et que leur détermination à attaquer notre pays et d'autres pays civilisés est toujours intacte", avait dit Rumsfeld.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com