Exposition





Regards croisés sur le passé présent Authenticité et nostalgie caractérisent l’exposition de Malika Ghozzi qui se tient depuis vendredi dernier au Centre culturel Bir Lahjar. Cette exposition ayant pour thème “Multitudes” est une véritable invitation à un voyage dans les paysages d’antan. L’exposition de Malika Ghozzi traite de thèmes foncièrement authentiques. A travers une quinzaine de tableaux, elle restitue de nombreux aspects, touchant aussi bien aux traditions d’antan, qu’aux moments témoins de l’histoire de la Tunisie. Son choix pour les couleurs chaudes en plus du bleu, s’adapte parfaitement aux différents aspects décrits par l’artiste. “Je m’adapte à tous les styles, notamment ceux abstraits et je fignole mes tableaux en m’inspirant de l'impressionnisme. Mais je désigne les tableaux par leur vrai nom”, explique l’artiste. Mais à travers les œuvres exposées, la peinture semble être influencée par son environnement et le milieu dans lequel elle a vécu depuis son jeune âge. “Les titres de certains tableaux me sont dictés par le rapport que j’entretenais avec le paysage naturel. Je vivais près de la mer; c’est ce qui explique que j’ai consacré un tableau à la mer et au bateau. J’ai par ailleurs consacré des œuvres d'art à d’autres thèmes liés à la mer comme “Profondeur”, “Ruissellement”, entre autres, confie Malika. Certains tableaux ont même une connotation autobiographique. Parce que l’artiste veut véhiculer, sur un autre plan, des idées portant une empreinte purement féminine mais également traitant de son parcours personnel et des souvenirs qu’elle garde depuis sa jeunesse. “J’ai vécu dans les champs et suivi les tâches que les femmes y exercent. J’ai par ailleurs assisté à des spectacles de danse d’antan. J’ai ainsi tenu à immortaliser tous ces paysages”, témoigne l’artiste. A travers un mélange insolite des couleurs, Malika crée une sensation artistique forte et nostalgique. Celle-ci donne à ses œuvres une image très expressive qui fascine et attire le visiteur dès son accès à la salle où elles sont exposées. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com