Livre sur Abou El Kacem Chebbi : Hymne à la vie !





Poète de la liberté, Chebbi de son vécu a tant appelé à la révolte contre les forces de l’inertie et à la rébellion contre le bellicisme sans fard d’un occupant sans foi, ni loi. Par la simplicité du son verbe et verve poétique, Abou Kacem Chebbi a donné un souffle nouveau à la poésie de son temps. Voilà pourquoi ses écrits restent toujours d’actualité en ces temps où les terres arabes demeurent spoliées. Dans un ouvrage consacré à Chebbi, publié chez Apollonia, Abderrazak Cheraït brosse le tableau riche du patrimoine littéraire légué par Chebbi. «Dans sa poésie, le lyrisme joue un grand rôle où son «moi mélancolique, rongé par la fureur et le mal de vivre hésite entre le spleen de son temps et l’espérance vers un bonheur jamais assouvi», écrit-il. L’analyse de l’auteur a porté ainsi sur la nature de la poésie de Chebbi : romantique par excellence mais aussi aux penchants politiques d’un poète toujours aux aguets. «Il prend la défense de l’humanité opprimée et menace les despotes d’une fin violente et impitoyable... Pour Chebbi le jour triomphe de la nuit, l’espoir vaincra le désespoir, la liberté vaincra le despotisme et la soumission», souligne-t-il. L’auteur a tout autant parlé de la région de Tozeur, ville natale de l’aède tunisien. Il y passe en revue les principales étapes de sa vie. Une partie du livre a été consacrée à la poésie de Chebbi traduite en langue française par Jean Fontaine, J. Magnin, M. Bormans, P.M.Farne, Hatem Ben Miled, M. Bachrouch, S. Masliah, M. Ghedira... Paru en langue française, l’ouvrage est d’une extrême importance, en ce sens qu’il a plus de chance d’être lu par les lecteurs francophones mais aussi de présenter la panoplie des auteurs tunisiens et étrangers qui se sont intéressés aux écrits de Chebbi. Abderrazak Chraït nous présente aussi des extraits du «journal» personnel de Chebbi et des actes de la conférence tenue autour du poète. La partie «sur les pas du poète» présente une analyse exhaustive de la poésie de Chebbi : les paysages, les lieux de sa poésie... Voilà donc un ouvrage qui pourrait faire l’objet d’un livre référence sur Chebbi, pour qui cherche à connaître davantage l’auteur d’un éternel «Hymne à la vie» (Aghani El Hayet). Ne serait-ce que l’auteur de ces vers brûlant d’émotions «Et lorsque le peuple veut la vie force est pour le destin de répondre Et lorsque les âmes tendent vers la vie force est pour le destin de répondre». M.B.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com