Maroc : Deux hebdomadaires régionaux suspendus pour trois mois





Le Quotidien-Agences Deux hebdomadaires marocains de la région d’Oujda (nord-est), Al Hayat Maghribia et Asharq, ont été suspendus pour trois mois en application d’une décision judiciaire datant de plus d’un an, ont assuré jeudi à l’AFP leurs responsables. Mustapha Qachnini, directeur d’Al Hayat Maghribia, a indiqué avoir été convoqué le 18 janvier, avec son collègue de Asharq, Mohamed El Hourd, par un «responsable sécuritaire» d’Oujda qui les a informés de cette «décision du ministre de la Justice». M. Qachnini et M. El Hourd avaient été condamnés en août 2003 à respectivement un an et trois ans de prison pour «atteinte au régime monarchique» dans des articles jugés favorables à l’extrémisme islamiste. Ils avaient été libérés le 7 janvier 2004 à la suite d’une grâce royale. Leurs publications, interdites pour une période de trois mois selon la décision du tribunal, n’avaient pas cessé de paraître. Mustapha Qachnini a indiqué qu’il avait édité 35 numéros de son journal sans jamais être inquiété. «Pourquoi ces gens ne se sont souvenus que maintenant d’une vieille décision de tribunal, par ailleurs annulée par la grâce royale», s’est-il demandé. Dans un communiqué rendu public jeudi, les deux journalistes expriment leur «étonnement devant cette décision surprenante prise plus d’un an après la grâce royale dont nous avons bénéficié».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com