Après le bouquet TPS : Les hackers tunisiens décryptent les codes de deux autres bouquets





Peu de temps après avoir décrypté les chaînes françaises du bouquet TPS, les hackers tunisiens ont réalisé un nouveau succès en déchiffrant les codes de deux autres bouquets, outre le décryptage “momentané” du bouquet de Canal + France. Tunis-Le Quotidien Après avoir réussi à maintes reprises à déchiffrer les différents cryptages initiés par l’opérateur français du bouquet des chaînes codées TPS, les hackers tunisiens s’attaquent à d’autres chaînes, grisés qu’ils sont par le succès qu’ils ont obtenu. Le plaisir qu’ils éprouvent à chaque fois qu’ils parviennent à déchiffrer un nouveau système de codage semble leur donner une folle envie de défier les cryptages d’autres bouquets de chaînes satellitaires qui sont restées jusque-là inviolables. Depuis quelques jours, au grand bonheur des invétérés des chaînes satellitaires, deux nouveaux bouquets présumés payants sont brusquement devenus accessibles grâce à un nouvel exploit réalisé par les hackers. Ces génies de l’informatique, spécialistes du décryptage des codes des chaînes satellitaires, ont réussi dernièrement à violer les codes de deux bouquets, à savoir SKY (italien) et Tequila (espagnol). La diffusion en clair des chaînes italiennes est désormais possible, annonce-t-on du côté de ces gens du domaine à travers les récepteurs des chaînes numériques de marque “FortecStar”. Pour les autres appareils, il faudra se procurer un module spécial pour le décryptage du bouquet SKY (module Matrix ou Dragon). Pour ce qui est du bouquet espagnol Tequila qui regroupe un nombre de chaînes de Canal+ Espagne, on apprend qu’un nouveau système de cryptage n’a pas tardé à être mis en place quatre jours après que l’ancien eut été déchiffré. Toutefois, il faut bien signaler que les pirates viennent de réaliser un exploit hors pair. La réalisation concerne le décryptage du bouquet de l’opérateur français Canal+ et ce, par le biais d’une marque de récepteur “Koan” qui a permis de détourner le double codage de Canal+. Cet exploit momentané, fût-il, puisqu’il n’a duré qu’un petit instant, a-t-on appris, semble bien témoigner de l’ingéniosité des pirates qui opèrent dans nos murs et qui semblent placer chaque fois la barre un peu plus haut. Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com