Washington envoie Burns au P.O.





Le Quotidien - Agences Après s'être abstenue d'initiative pendant quatre ans dans la région, l'administration Bush a annoncé qu'elle envoyait un haut responsable au Proche-Orient. Sa mission consistera à relancer la paix après l'élection de Abbas comme président palestinien. Le secrétaire d'Etat adjoint William Burns s’est dirigé hier vers l'Egypte, Israël, la Cisjordanie et la Bande de Gaza, a fait savoir le porte-parole du département d'Etat Adam Ereli. Burns se trouvait avant-hier à Bruxelles pour des consultations avec d'autres représentants du "Quartet" ."Cette visite a pour but de travailler avec toutes les parties en vue de tirer le meilleur parti de l'occasion qui s'offre à nous, avec un nouveau gouvernement palestinien, d'avancer sur la feuille de route" pour la paix. Le porte-parole a refusé de commenter des informations annonçant la reprise de la construction de l'un des tronçons les plus contestés de la "clôture de sécurité" israélienne en Cisjordanie. Les Palestiniens considèrent ce Mur comme un obstacle aux efforts du nouveau président Mahmoud Abbas pour relancer le processus de paix. Durant ses entretiens, Burns s'intéressera de près aux prochaines mesures à envisager pour aider les Palestiniens à s'attaquer aux problèmes de sécurité, au processus politique et aux réformes économiques, a dit Ereli. Il étudiera aussi ce que peuvent apporter les Etats-Unis pour faire progresser la situation.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com