De nouvelles mesures présidentielles afin d’harmoniser les différents réseaux de transport intérieur





Les grands projets d’avenir dans le secteur du transport et le programme de mise à niveau de ce secteur ont été les principaux sujets au centre de l’entretien que le Président Zine El Abidine Ben Ali a eu hier avec M. Abderrahim Zouari, ministre du Transport. Carthage - TAP Le Chef de l’Etat s’est intéressé, dans ce contexte, aux préparatifs de la mise en œuvre des volets du programme électoral présidentiel relatifs au secteur du transport, dans le but d’assurer une infrastructure évoluée au service d’une économie moderne, et dans la perspective de faire de la Tunisie un Centre mondial de commerce et de services. Le Président de la République a réaffirmé, à cette occasion, la nécessité de traiter ce dossier sur la base d’une approche prospective qui tienne compte de la situation actuelle du secteur et de ses perspectives d’avenir, à l’effet de favoriser la mise en place d’une plate-forme logistique multimodale. Le Président Zine El Abidine Ben Ali a mis l’accent sur l’importance primordiale devant être accordée au transport en commun et sur l’impératif de réhabiliter et de promouvoir le transport ferroviaire, outre la nécessité d’harmoniser les différents réseaux de transport intérieur. D’autre part, et dans le but de résoudre les problèmes d’encombrement que connaît le transport aux heures de pointe, le Chef de l’Etat a ordonné d’entamer, à partir de cette année, la mise en place d’un réseau ferroviaire rapide dans le Grand Tunis. La première tranche de ce projet consistera en l’installation d’une ligne reliant le centre de la capitale aux banlieues Sud. Le Chef de l’Etat a, également, ordonné d’engager, au cours de l’année 2005, la réalisation du projet d’extension du métro léger vers la cité El Mourouj et la ville de la Manouba. En ce qui concerne le transport maritime, l’année 2005 connaîtra le démarrage des études techniques relatives à la réalisation d’un port en eaux profondes pour accueillir les grands navires de transport. Le transport aérien a, également, retenu l’attention du Président de la République qui a insisté sur la nécessité d’améliorer et de promouvoir les prestations de ce secteur, de manière à lui conférer l’efficience requise, dans le contexte de la concurrence mondiale accrue auquel il est confronté. Le Chef de l’Etat a insisté sur la nécessité de faire en sorte que l’année 2005 soit celle de la qualité, à travers la mise à niveau et le développement de l’infrastructure et des équipements et la promotion de la qualité des services. Il a aussi souligné l’impératif d’accorder à la question de la sécurité l’intérêt qu’elle mérite, de manière à garantir les meilleures prestations aux citoyens.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com