Hamadi Arafa tourne «Le lit»





L’idée n’est pas si farfelue, celle de transposer sur un objet tout le cortège des sentiments que l’on voue à un lieu. L’histoire est celle d’un lit qui bon gré mal gré allait être déplacé de la Médina à la banlieue nord. Un récalcitrant au changement : il l’est vraiment cet objet sur lequel on a essayé tous les moyens possibles et imaginables pour le sortir de sa demeure. Entreprise vaine ! Le propriétaire «indélicat» se retrouve ainsi contraint à détruire l’objet rebelle qui préfère s’anéantir que de quitter son doux logis. Quoique vétuste et délabré, il reste un lieu de souvenirs indélébiles. De l’histoire d’un lit on ressort avec un enseignement et une idée d’un court métrage, signé de la griffe de Hamadi Arafa. Durant 14 minutes, ce sont Ali Mosbah, Slah Msaddek, Hamadi Ouheibi qui en seront les protagonistes. Rabii Zamouri en fignolera la musique de fond et introductive. A ce propos, il nous dit que «la musique suit le rythme du montage, les couleurs dominantes de l’image,…». Le travail de Zamouri viendra compléter celui de Arafa. Tout juste après, nous auront à méditer sur «ce lit» entêté. Mona Ben Gamra


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com