Yamina Dhahbi Layouni : Visions intenses





Quand elle peint, Yamina Dhahbi Layouni laisse libre cours à ses méditations et à ses humeurs. Le résultat est souvent troublant par sa force et son mystère. Les toiles de Yamina Dhahbi Layouni ont quelque chose à la fois familier et déroutant. Son univers est hanté d’une foule de personnages énigmatiques, souvent soucieux et semblant perdus dans des méditations métaphysiques. D’autres dégagent une force et une énergie surnaturelles tels ces enfants à l’allure d’adulte qui semblent surgis d’un cauchemar ou de quelque lointain souvenir. «Egarements», le titre de son exposition qui se tient depuis le 25 janvier à la galerie Aire Libre à El Teatro, exprime bien ce balancement constant entre le réel et l’irréel et cette interminable quête de sens qu’est l’activité de peindre. Entre rêve et cauchemar, joie et tristesse, angoisse et sérénité, les toiles de Yamina Dhahbi Layouni sont les facettes d’une réalité intérieure, où les contours du beau et du laid, du bien et du mal, du désir et de la peur s’estompent pour libérer une énergie que les couleurs tout aussi changeantes, tentent d’exprimer avec justesse. Même s’il est précaire, l’équilibre (des couleurs, des formes, des compositions…) ne rompt jamais. Car Yamina Dhahbi Layouni se distingue par une grande maîtrise technique et un métier consommé. C’est ce qui impressionne aussi chez elle et donne à son travail une certaine maturité qui est l’accomplissement d’un long parcours artistique. Zohra ABID


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com