G-B : Appel au retrait des troupes d’Irak





Le Quotidien - Agences Le chef du parti libéral-démocrate britannique, Charles Kennedy, a appelé hier au retrait d’Irak dès que possible des quelque 9.000 soldats britanniques qui s’y trouvent. “Je voudrais que le retrait des troupes britanniques d’Irak soit planifié dès que la situation le permettra”, a déclaré Kennedy, trois jours avant les élections irakiennes. Les libéraux-démocrates, le deuxième parti d’opposition après les conservateurs, ont été constamment hostiles à l’intervention de la coalition menée par les Etats-Unis. Ils ont également répété que les troupes ne devraient pas quitter le pays avant que la situation politique n’y soit stabilisée. “Je voudrais, a encore dit Kennedy, voir le remplacement des troupes britanniques par celles d’autres pays, en particulier des pays musulmans. Je voudrais voir une véritable stratégie de sortie de la part de Londres et Washington, avec un échéancier qui augmente et soutient le processus démocratique”. L’appel des “Lib-Dems” intervient alors que le Premier ministre travailliste Tony Blair a indiqué mercredi que les troupes britanniques quitteraient l’Irak “dès que les troupes irakiennes pourront faire leur travail”, se gardant bien cependant d’avancer une date quelconque.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com