Les femmes ingénieurs en Tunisie : Obstacles et interférences des rôles





“Les femmes ingénieurs en Tunisie: genre, rôle et partenariat dans la vie économique”, tel est le thème d’une étude élaborée à partir d’un échantillon de 348 femmes ingénieurs et présentée hier au CREDIF par Mme Ryadh Zghal spécialiste en sciences de gestion et sociologue. Tunis - Le Quotidien L’auteur de cette enquête, Madame Ryadh Zghal, spécialiste en sciences de gestion, sociologue et coordinatrice scientifique de l’étude, a travaillé sur un échantillon de 348 ingénieurs femmes opérant en Tunisie. Les résultats de cette étude étaient fort significatifs et ont permis entre autres de dégager certaines réalités. Avant d’aborder le fond du sujet, Mme Zghal a présenté la situation de l’emploi des femmes en Tunisie. Elle a constaté, chiffres à l’appui, que les femmes sont présentes dans les situations extrêmes de l’emploi. En d’autres termes, les femmes disposant d’un niveau supérieur occupent 30,42% des emplois, tandis que les femmes analphabètes occupent 31,05% du marché de l’emploi. Paradoxalement, les femmes ayant le niveau du secondaire et du primaire sont relativement moins présentes dans le marché de l’emploi. L’étude a permis de confirmer que la majorité des femmes ingénieurs ont obtenu leurs diplômes en Tunisie. La majorité d’entre elles travaillent dans la fonction publique soit 42%. L’auteur de l’étude a parlé de discrimination institutionnelle envers les femmes justifiant ce fait par l’absence d’équilibre des chances dans le recrutement et dans les promotions. Elle a parlé de l’interférence des rôles et de la difficulté de trouver l’équilibre entre son rôle social et son rôle professionnel. “Quand elle empiète sur le social, elle se heurte à un problème professionnel et vice-versa” dit-elle. La femme ingénieur notamment dispense une énergie manifeste pour trouver l’équilibre. Mme Zghal a tiré à boulets rouges sur ce qu’elle a qualifié de gardiens des valeurs sociales, qui n’hésitent pas à se dresser en obstacle pour freiner la promotion professionnelle de la femme, notamment en matière de stages de formation à l’étranger. L.T.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com