Groupe B : Les Tchèques, derniers qualifiés





A l’entame de la quatrième journée de ce groupe B, seules la Russie et la Slovénie étaient sûres de passer au second tour, les quatre autres protagonistes nourrissaient l’espoir de décrocher la timbale et empocher le dernier billet qualificatif. Mais au terme des trois rencontres de cette avant-dernière étape, la situation était encore assez confuse d’autant que les Islandais ont été battus à la régulière par les Russes. Du coup, les Algériens, grâce à leur succès aux dépens des Koweïtiens, et les Tchèques vainqueurs à l’arraché des Slovènes à l’issue d’un match intense, ont retrouvé le sourire; surtout du côté des Tchèques qui étaient désormais les mieux placés pour terminer à la troisième place. Il leur suffisait, pour ce faire de prendre le meilleur sur le Koweït lors de l’ultime ronde disputée hier. Quant aux Algériens et Islandais, en confrontation directe, ils n'avaient qu’à gagner et espérer un faux-pas des Tchèques. Leur destin était en effet tributaire d’une victoire de leur part associée à une défaite, improbable par ailleurs des Tchèques. Les Islandais, plus déterminés et mieux en jambes que leurs adversaires algériens n’ont pas laissé traîner les choses trop longtemps. Ils ont pris l’initiative d’emblée pour mener au score (3-1), (4-2), (8-3), (10-5), (13-6), allant jusqu’à prendre dix buts d’écart (17-7) grâce aux coups de boutoir de Sigurosson autour de sept buts au cours de la première période terminée à l’avantage des Islandais par huit points d’écart (19-11). Les choses n’ont pas trop changé en seconde mi-temps entamée sur les chapeaux de roues par les Nordistes paraissant décidés à en finir au plus vite. C’est ainsi qu’ils vont creuser davantage l’écart qui a atteint à un certain moment treize points (31-18) à la (49’). Tout était décidé dès lors, les Algériens ne parvenant qu’à grignoter quatre petits points pour concéder une défaite de neuf buts d’écart (34-25). Les Tchèques qui ont pris possession du parquet pour donner la réplique aux Koweïtiens n’avaient qu’à empocher les deux points afin de passer. Mission accomplie avec une certaine aisance, puisqu’à la mi-temps ils menaient déjà par sept points d’écart (16-9). La suite devenait ainsi une simple formalité, dans la mesure où ils ont terminé en beauté (33-22). Aussi, les Tchèques accompagneront-ils les Russes et les Slovènes au second tour pour y rencontrer la Tunisie, entre autres... Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com