C.A.-E.S.B.K. (5-0) : Il n’y avait pas photo





Après leurs errements en Ligue arabe des Champions, les Clubistes réalisent une reprise tonitruante. Les supporters rouge et blanc espèrent, toutefois, que les Khalladis ne s'apparenteront pas au souffre-douleur d’un jour de leurs favoris. Les Clubistes n’ont pas tergiversé pour prendre d’entrée de jeu leurs vis-à-vis à la gorge, si bien que les assauts répétés des Mouelhi, Traoré, Missaoui et Selliti débouchèrent rapidement sur l’ouverture du score par l’entremise, successivement, de Missaoui (11’) et Ben Yahia (14’). Après quoi, les Rouge et Blanc desserrèrent leur étau, ce dont profitèrent les Khalladis pour sortir de leur réserve. Mais leurs tentatives, le plus souvent menées par le tandem Jupiter-Haj Kacem, butèrent sur une défense hermétique, au sein de laquelle Touré, une nouvelle fois titularisé dans l’axe défensif, fut associé à Mkacher. Sur une pelouse lourde, le jeu ne pouvait atteindre un niveau élevé et le C.A. aurait pu aggraver le score si Mouelhi n’avait pas été individualiste outre mesure et que Traoré avait été plus heureux (35’). A l’entame du second half, et à la faveur des deux changements opérés (Sebaï et Berrejeb, l’ex-Sfaxien) à la place de Testouri et Jupiter), les Cap-Bonistes exercèrent une belle pression sur l’arrière-garde clubiste, ponctuée par quatre corners successifs à l’issue desquels ils auraient mérité de réduire le score. Mais, ce fut l’occasion pour Boumnijel de s’illustrer et de marquer des points à la face de ses détracteurs, en sauvant particulièrement une balle brûlante sous la transversale. Entre-temps, Sellami incorporé à la place de Missaoui (57’) tire sur le gardien, Selliti, à l’affût, marque un but refusé pour hors-jeu. Après donc l’éphémère bourrasque khalladie, les Clubistes reprirent les rênes du match et consécutivement à un appel de balle de Selliti, bien servi par Ben Yahia, l’avant-centre clubiste s’engouffre dans la défense adverse, mais il fut crocheté et obtint un penalty indiscutable. Il exécuta lui-même la sentence, mais son geste, qu’il voulut à la fois technique et fantaisiste, lui valut un ratage puisque son tir passa au-dessus de la transversale (67’). Mais, sept minutes plus tard (74’), il se fit lui-même justice après une action collective à trois, orchestrée par Traoré, Ben Yahia et Selliti. Le baroudeur clubiste céda ensuite sa place à Zitoun. Les 10 dernières minutes furent entièrement clubistes et Sellami étala tout son savoir-faire sur les balles arrêtées et les passes longues. L’une de ses tentatives généra un corner, à la conclusion duquel Toujani marqua le quatrième but (83’). Non rassasiés, les Rouge et Blanc ajoutèrent un cinquième but par le biais de Zitoun qui hérita un centrage de Mouelhi. Et bien que déséquilibré, il parvint à loger la balle au fond des filets de Chemmam (90’+3’). Ce feu d’artifice des Clubistes est-il trompeur ou sonne-t-il enfin leur réveil ? Attendons voir. Wahid SMAOUI _______________ * Formations : - C.A. : Boumnijel, Zaâlani, Toujani, M’kacher (Hichri), Touré, Mouelhi, Yahia, Ouertani, Missaoui (Sellami), Traoré, Selliti (Zitoun). - E.S.B.K. : Chammam, Testouri (Sebaï), Jupiter (Ben Rejeb), Haj Kacem, Cheikh, Nechi (A. El Heni), S. El Heni, Haddad, Chabchoub, Ben Mohamed, Hamrouni.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com