10 soldats britanniques et trois Marines tués : Aucun répit pour les soldats de l’occupation





Le Quotidien-Agences Trois Marines ont été tués et deux autres blessés au combat hier au sud de Bagdad, a indiqué l’armée américaine. “Trois Marines américains ont été tués au combat et deux autres blessés le 31 janvier alors qu’ils menaient des opérations de sécurité et de stabilité dans le nord de la province de Babylone”, selon un communiqué de l’armée. “La publication de plus de détails sur cet incident pourrait mettre notre personnel en danger”, ajoute le texte. Selon des témoins, les trois soldats américains ont été tués lors d’une attaque-suicide revendiquée par le groupe Ansar Al-Islam. Le même groupe a affirmé avoir abattu dimanche un avion Hercules de la Royal Air Force près de Bagdad, dans un communiqué qui lui est attribué sur un site internet islamiste. Dix militaires britanniques ont été tués dans le crash. Un porte-parole du ministère britannique de la Défense a indiqué lundi que 10 militaires britanniques - neuf membres de la Royal Air Force (RAF) et un soldat- ont trouvé la mort dans le crash. Un bilan précédent faisait état de 10 à 15 morts. Le ministère australien de la défense a indiqué pour sa part qu'un militaire australien avait aussi été tué. L'avion, un quadriturbopropulseur très robuste qui peut servir au transport de troupes ou de matériel lourd, s'est écrasé à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Bagdad. L'appareil effectuait une mission de nature non précisée entre la capitale irakienne et la ville de Balad. La base aérienne de la ville, l'une des plus grandes utilisées par l'armée américaine en Irak, est protégée par une zone de sécurité de 20 kilomètres carrés.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com