Mahmoud Abbas : En finir avec les “taches sombres” de la politique d’Arafat





Moscou-Agences Le nouveau président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, s’est dit conscient des “taches sombres” de la politique de son prédécesseur Yasser Arafat, critiquée par l’Occident, et a promis d’en tenir compte, dans un entretien accordé au quotidien russe Kommersant daté d’hier. “Il y avait des taches sombres dans la politique (d’Arafat). L’occident la qualifie de terroriste, l’a accusé d’empêcher les réformes et de ne pas tenir les engagements pris lors de négociations. Il y a été considéré comme un dictateur”, a dit Abbas qui a quitté hier la capitale russe.. “Nous ne pouvons que tenir compte de tous ces points négatifs. Mais nous connaissons aussi les autres côtés (d’Arafat), nous connaissons sa politique modérée et sage, et nous la poursuivrons”, a-t-il ajouté. Abbas, élu le 9 janvier, a terminé hier une visite officielle en Russie au cours de laquelle Moscou lui a marqué son soutien et a dit sa confiance dans les mesures prises par la nouvelle direction palestinienne pour mettre un terme au conflit au Proche-Orient. “Le peuple palestinien place ses espoirs dans la Russie et compte sur son soutien”, a déclaré Abbas hier avant de quitter la capitale russe. “Il est très difficile d’instaurer la paix dans la région sans la Russie”, a-t-il conclu.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com