Dames – Niveau 1 (8ème J.) : Les trois «mousquetaires»





Rien à faire, les équipes de tête semblent décidées à ne faire aucune concession au profit des autres concurrentes lesquelles n’arrivent sincèrement pas à suivre le rythme imposé par l’ISSEPCKef, l’UST et l’ASFSahel. Ces trois formations ont mis pour ainsi dire le turbo et engagent manifestement une lutte serrée et indécise qui promet beaucoup pour la suite de la compétition. En bas du tableau, la situation est plus confuse encore avec pas moins de six clubs qui se tiennent en deux points seulement. Voyons toutefois en détail cette huitième ronde qui a “enrichi” la compétition de dix-sept nouveaux buts, mais qui a été parallèlement marquée par deux expulsions! Les Keffoises qui ne sont plus aussi prolifiques qu’en début de saison n’en continuent pas moins de gagner. Même lorsque Nessima Laâbidi, certainement fort affectée par l’annulation du voyage à Dubaï”, “égare” le chemin des filets, c’est une partenaire qui prend la relève. Pour cette fois, c’est Hanène Touati, la spécialiste des penalties, qui a réussi à garantir les trois points de la victoire pour les siennes, leur assurant ainsi l'invincibilité. Les deux dauphins ne lâchent pas prise pour autant. Les Ustiennes n’ont pas été tendres envers leurs hôtes du suc “renvoyées” chez elles alourdies de trois buts. Les Tunisoises ont ouvert le score grâce à l’abattage de Samira Barhoumi avant que la talentueuse Amira Béjaoui ne prenne le relais pour doubler la mise en début de seconde période et même la tripler vers la fin. Oubliée en tout cas la défaite concédée une semaine auparavant face à l’ASFSahel. Cette dernière justement, malgré un second déplacement consécutif, a réalisé la meilleure affaire de la journée. Les Sahéliennes ont été tout simplement euphoriques en surclassant les Silianaises, incapables de suivre le rythme imposé par les partenaires de Sana Aoun, auteur du premier but. A trois minutes de la pause, l’incontournable Imène Aouichaoui allait retrouver le chemin des filets, avant que sa jeune partenaire (une cadette) Hend Zaora ne clôture la marque en seconde mi-temps. Pendant ce temps, le ST n’en finit pas de décevoir ses fans, en collectionnant les parités, puisqu’il en est à sa troisième de rang, et sur le même score (2-2). Les Bardolaises sont d’ailleurs revenues de loin dans la mesure où les Tacistes ont été les premières à scorer à deux reprises par l’intermédiaire de Refka Laâbidi et Intidhar Dhifi. A la dernière minute de la première période, Safa Ghazouani allait réduire la marque sur penalty, suivie en deuxième mi-temps par Fatma Mlayeh qui a égalisé, sauvant ainsi son équipe de la défaite. La rencontre opposant le CUB à l’ASPTTBizerte a été plaisante à suivre avec une domination territoriale des Bardolaises, ponctuée par une réalisation de Olff Janini. Les Bizertines n’ont pas pour autant baissé les bras; elles sont, par contre, parties à l’attaque à la reprise, dominant leurs adversaires mais ne parvenant cependant pas à concrétiser leur ascendant. Elles vont même encaisser un second but à l’ultime minute, œuvre de Anissa Kawem, après que Hanène Slama eut raté la transformation d’un penalty quelques minutes plus tôt. Enfin, l’ASFSfax, qui progresse d’une journée à l’autre, a glané un nouveau succès, sûrement galvanisant pour la suite de la compétition... Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com