Ridha Béhi : Brando encore et toujours





La légende du cinéma Marlon Brando est de retour sur les plateaux de tournage et ce grâce au cinéaste tunisien Ridha Béhi. Au bonheur des passionnés des films de ce “monstre” sacré de Hollywood qui vient de s’éteindre dernièrement. C’est avec beaucoup de soin et de raffinement que Ridha Béhi met les dernières retouches à son nouveau film “Quand tombent les étoiles”. Actuellement, Ridha Béhi est à cheval entre la Tunisie, Paris et Londres et ce pour déterminer les dates du tournage de ce film qui raconte la vie du grand comédien Marlon Brando. Un gotha de producteurs intervient dans cette super-production cinématographique dont le budget atteindra le seuil de dix millions de dinars. C’est pour la première fois dans l’histoire de la production des films en Tunisie qu’une œuvre cinématographique atteint ce coût ! Il y a de quoi ! Car le cinéaste tunisien Ridha Béhi, qui rêve depuis des années d’inviter le talentueux Marlon Brando à jouer dans un film, est l’une des dernières personnes à l’avoir rencontré. Ridha Béhi a passé treize heures avec Brando, les dernières heures avant sa mort, et a parlé avec lui concernant plusieurs sujets relatifs au cinéma et à la vie. Ses sujets sont restés un secret car Ridha Béhi considère ceci comme des confessions qu’il n’a pas le droit de divulguer. Avec la mort de Marlon Brando, le rêve de Ridha Béhi s’est évaporé; mais “à cœur vaillant, rien d’impossible” car Ridha Béhi a changé de scénario tout en restant fidèle à l’idée originale. D’ailleurs, il a dû changer “Brando... Brando”, le titre initial du film, par “Quand tombent les étoiles”. Dans ce film, Ridha Béhi décortique le rêve américain via le personnage d’un jeune qui a choisi d’immigrer aux USA. L’histoire commence après le 11 septembre quand un jeune Tunisien, ayant les traits de Marlon Brando, décide d’immigrer juste parce qu’il a cru que cette ressemblance physique allait lui ouvrir les portes de Hollywood. Dès son arrivée, le rêve de ce jeune s’est brisé en découvrant que les slogans que lèvent les Américains n’étaient que des hallucinations. En vivant dans la marginalité, ce jeune a connu plusieurs vérités qui ont changé ses convictions et découvre ainsi la face cachée du rêve US. C’est l’idée que Ridha Béhi développe dans son film-rêve qui verra la participation d’une armada de stars américaines tels que Bob Hoskeil. Du côté de chez-nous, c’est à l’artiste tunisienne Hind Sabri de camper l’un des rôles principaux de cette co-production franco-tuniso-anglaise dont le début du tournage est prévu pour l’été. Après “Les anges”, “Soleil des hyènes”, “Champagne amer”, “Les hirondelles ne meurent pas à Jérusalem”, et “La boîte magique”, le cinéaste tunisien Ridha Béhi débarque dans une nouvelle aventure avec Marlon Brando qui a quitté le monde le 1er juillet 2004, suite à une fibrose pulmonaire. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com