Mohamed Ali Ben Jomaâ : 5 films en 2005





Il a connu, certes, le ciel et l’enfer pendant ses quinze ans de carrière. Mohamed Ali Ben Jomaâ est un artiste autodidacte érudit, farci de comédie, jeune, bourré d’émois et de lucidité d’esprit. A ses débuts, il a figuré dans El Hadhra de Fadhel Jaziri. Aujourd’hui, il se retrouve avec Fadhel Jaïbi dans la pièce de théâtre “Jounoun”. On croit savoir que la pièce serait adaptés pour le cinéma cette année. D’un texte initial de Néjia Zemni, l’œuvre scrute le parcours initiatique d’un schizophrène qui, au gré de ses pensées chuchotées ou vociférées, tente de ramasser les bribes éparses de sa personnalité qui éclate. En tout, Mohamed Ali Ben Jomaâ sera dans 5 films tunisiens pour l’an 2005. Il s'envolera ce mois-ci pour la Belgique pour accompagner le film “Noces d’été” lors du festival d’amour de Lemons. Pour le même objectif, il sera à Ouagadougou à la fin du mois de février. Le film de Mokhtar Ladjimi retrace le chemin semé d’embûches d’un journaliste: ses virées et ses amitiés, ses malheurs et ses bonheurs en face d’une situation familiale endurcie. L’artiste sera aussi le personnage protagoniste du film d’Elyès Baccar “Lui et elle”. Dans “Lampara” (qui se dit en dialecte tunisien “lambara”) de Ali Laâbidi, Mohamed Ali Ben Jomaâ campera le rôle d’un émigré clandestin. Un véritable parcours du combattant. Mona BEN GAMRA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com