Optimisme prudent sur le sort de la journaliste italienne





Le Quotidien-Agences Un "optimisme prudent" a accueilli hier l'annonce que la journaliste italienne Giuliana Sgrena, 56 ans, enlevée en Irak il y a cinq jours, "a été vue et se porte bien" après l'annonce la veille de son exécution. "Nous nourrissons à l'heure actuelle un optimisme prudent", a déclaré Francesco Paterno, directeur éditorial du journal Il Manifesto dont elle est l'envoyée spéciale. "Il semble que le lieu où elle est détenue ait été identifié et maintenant il ne nous reste qu'à patienter", a-t-il ajouté. "Nous sommes certains qu'elle est en vie. Piero, le compagnon de Giuliana, nous l'a confirmé", a déclaré mercredi à la presse Franco Sgrena, le père de la journaliste. "Une personne a pu voir Giuliana par deux fois, d'abord lundi, puis mardi matin, et a indiqué qu'elle se porte bien", a pour sa part annoncé Il Manifesto dans son édition d’hier.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com