Des préférences sexuelles “tueuses”…





Les fantasmes d’un homme peuvent le conduire loin et même très loin... au meurtre... par exemple... En témoigne ce drame qui a eu pour théâtre la localité de la Banlieue Sud de Tunis et dont la victime est un homme marié qui a payé cher... très cher ses pulsions sexuelles un peu étranges... Tunis - Le Quotidien Avant d’entamer la narration des détails de cette affaire, il y a lieu de s’interroger sur la nature des relations conjugales dans leur aspect intime. Sommes-nous encore en pleine société conservatrice ayant sa propre identité morale, et, par conséquent, ses repères et ses exigences en matière de sexualité, ou tout simplement les temps ont changé rendant urgente et essentielle une réflexion sur la question? Cette question s’impose d’autant plus que dans l’affaire suivante, des préférences sexuelles tout à fait étranges ont conduit à un meurtre. Selon les premiers éléments de l’enquête menée par les agents de la garde nationale, une femme mariée de trente-sept ans s’est présentée, il y a une semaine, au poste pour avouer un meurtre. Elle aurait, en effet, tué son mari suite à une violente bagarre qui a éclaté alors qu’ils étaient en pleine discussion à propos d’une question ayant trait à leur vie intime. La jeune dame n’a pas, en effet, mâché ses mots en dénonçant les différents abus de son mari. C’est que durant toute leur vie conjugale qui dure depuis trois ans, elle a découvert que son époux avait des tendances un peu bizarroïdes et des préférences sexuelles trop libérales. La victime ne voyait aucun mal à ce que sa douce moitié ait des rapports intimes avec d’autres hommes et ce, en sa présence. Il faut dire que lui même s’adonnait, avec un grand plaisir, à des jeux avec les partenaires de son épouse triés du reste sur le volet. Au départ, la dame a tenu à expliquer aux agents qu’elle avait suivi son mari dans son manège pour sauvegarder son couple, d’autant plus qu’ils ont eu un garçon. Mais à la longue, elle avait fini par comprendre que ce comportement bizarre faisait partie désormais de la personnalité de son époux. Donc, il lui était difficile de tenir assez longtemps, raison pour laquelle, elle a décidé d’éradiquer le mal à l’origine en affrontant son mari. Malheureusement, la discussion a dégénéré surtout que son époux l’a menacée de divorce et de la priver de son fils. Dans un moment de faiblesse et ayant perdu tout espoir, elle a ramassé un pot avant d’aller asséner plusieurs coups à différents endroits du corps de son mari. Elle n’a lâché prise qu’après avoir été sûre de l’avoir tué. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com