Tirs de mortiers palestiniens : Sharon donne carte blanche à l’armée





Le Premier ministre, Ariel Sharon, a assuré hier le commandement militaire qu’il avait «carte blanche» pour riposter aux tirs de mortiers et de roquettes des Palestiniens, dans la Bande de Gaza. Le Quotidien-Agences Le ministre de la Défense Shaoul Mofaz a confirmé les consignes de «riposter» sur le champ à ces tirs. Sharon a proclamé, que l’armée «ne devait faire aucune concession et faire preuve de fermeté» contre tous ceux qui répondraient aux appels aux refus d’obéissance lancés récemment par des rabbins et des colons extrémistes aux soldats d’active et de réserve. Sharon avait déjà averti lundi qu’il «n’accepterait pas un retrait sous le feu» des Palestiniens. Il faisait référence au plan adopté en octobre par le parlement, portant sur le retrait de la Bande de Gaza 2005 et l’évacuation des quelque 8.000 colons juifs installés dans ce Territoire occupé depuis la guerre de juin 1967. Il avait catégoriquement rejeté les accusations de l’extrême droite et du lobby des colons qui reprochent au gouvernement de ne pas donner des ordres suffisamment fermes à l’armée, pour des raisons politiques, pour stopper les tirs de mortiers et de roquettes par les Palestiniens. L’armée israélienne a procédé à deux incursions ces deux dernières semaines dans la zone de Khan Younès pour stopper les tirs de mortiers, tuant 14 Palestiniens et détruisant des dizaines de maisons.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com