Coopération technique : Le savoir-faire tunisien très sollicité à l’étranger





Bénéficiant d’une très bonne image à l’échelle internationale, les compétences tunisiennes ont été fortement sollicitées en 2004 dans plusieurs pays notamment arabes. Ainsi près de 1163 coopérants ont été recrutés, au titre de l’année 2004, dans les marchés traditionnels et également de nouveaux marchés. Tunis-Le Quotidien L’activité de l’Agence de la coopération technique a connu en 2004 une dynamique importante qui s’est traduite par le recrutement de près de 1163 coopérants tunisiens, jusqu’au 17 novembre dernier, selon les statistiques du ministère de tutelle. En effet, cette année a été marquée par une forte demande du savoir-faire tunisien, en particulier par les pays du Golfe Arabe, qui ont recruté jusque-là près de 917 cadres tunisiens notamment dans les secteurs traditionnels de l’enseignement supérieur et secondaire, l’Administration et la formation professionnelle. L’Etat du Qatar a été, à ce propos, le premier pays attirant les compétences tunisiennes avec 227 cadres recrutés en 2004, suivi par le Sultanat d’Oman qui a recruté 217 cadres tunisiens, puis les Emirats Arabes Unis (191 cadres), l’Arabie Saoudite (114 cadres), le Bahreïn (106 cadres) et le Koweït (43 cadres). L’importation du savoir-faire tunisien ne s’est pas limitée aux pays arabes, mais a également touché de nouveaux marchés notamment européens et américains avec 187 cadres recrutés en 2004. L’Italie, le Canada, les Etats-Unis et la Jordanie ont été, à cet effet, les premiers pays à recruter les cadres tunisiens que ce soit dans le cadre d’échanges du savoir-faire ou de recrutement de la main-d’œuvre. Au niveau des secteurs les plus sollicités, les statistiques du ministère montrent que le secteur de la santé demeure toujours en tête de liste avec 427 cadres recrutés, en général, dont 396 infirmiers, 20 médecins généralistes et 11 médecins spécialistes. L’enseignement demeure également un secteur attirant, notamment dans les pays arabes avec 414 cadres, dont 344 enseignants secondaires, 45 enseignants universitaires et 25 éducateurs pour l’enseignement primaire. L’ingénierie est, en outre, un secteur important en matière de coopération technique avec 87 cadres tunisiens recrutés en 2004, ainsi que le tourisme et l’hôtellerie et l’Administration, avec respectivement 69 et 62 cadres recrutés au titre de la même année. Il y a lieu de souligner que le nombre des coopérants tunisiens à l’étranger a dépassé vers la fin de cette année, les 9000 cadres dans les différents pays. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com