«Bent Blédi» : Quand la beauté rime avec culture





Des lèvres des diseurs, les mots qui s’égrènent inspirent les grandes étendues de terre, là où s’enclavent jalousement des canons de beauté … à couper le souffle. «Bent Blédi» qui signifie en français «notre concitoyenne» se veut une manifestation à vocation culturelle qui s’inspire justement de la beauté des belles brunes élancées, «effarouchées» à la chevelure échevelée… Aujourd’hui, à Yasmine Hammamet, la beauté et la culture seront de mise pour annoncer l’avènement du nouvel an. Au menu : des chanteurs qui se veulent jeunes auxquels on donne l’opportunité de se faire valoir dans ce genre de manifestations à échelle maghrébine et arabe. On cite ainsi Moez Kéfi, le jeune chanteur qu’on a vu il y a peu dans l’émission de Raouf Kouka «Le chemin des stars». Sans oublier la chanteuse «Rosa», une copie (non conforme, il faut dire) de Heïfa Wahbi. Un art, disons-le sans risque d’erreur, pas très confirmé, mais assez demandé. Un ballet russe égayera cette soirée de tableaux de danse fort intéressants. On croit savoir que Hichem Rostom sera parmi le jury qui fait appel à des journalistes et des spécialistes de la mode et de la beauté. Le volet mode de cette joyeuse ballade autour des remparts de la médina, sera réservé au défilé des belles nymphettes habillés par Mme Néziha Nemni. Pour avoir ainsi comme plat principal le passage devant le jury des candidates du concours «Bent blédi», quatre filles seront choisies aujourd’hui et participeront en mars 2005 au même concours qui se fait cette fois sur le plan maghrébin. En juin, des Libanaises, Syriennes et autres filles arabes participeront à cette manifestation. Quant aux critères du choix, on nous informe que les questions posées toucheront à des sujets culturels. Tout cela pour ainsi dire que la formule «Sois belle et …» n’est plus de mise, ces temps-ci. La beauté, c’est celle de l’esprit. N’est-ce pas? Mona Ben Gamra


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com