Trois groupes armés dénoncent la «farce de la démocratie»





Le Quotidien — Agences Trois groupes islamistes en Irak, dont l’«Armée d’Ansar Al-Sunna», lié à Al-Qaïda, ont dénoncé sur un site internet, «la farce de la démocratie et des élections» en Irak et menacé de frapper ceux qui y participeront. «La démocratie est un mot d’origine grecque qui signifie ‘‘souveraineté du peuple’’ (...). Ce concept est contraire à L’Unicité d’Allah, à la chariaâ et constitue une apostasie», soulignent l’«Armée d’Ansar Al-Sunna», l’«Armée des Moujahidine» et l’«Armée islamique en Irak» dans un communiqué, titré «La farce de la démocratie et des élections», publié sur le site du premier groupe. S’agissant de l’Irak, le communiqué estime que «la démocratie est une farce créée par les ennemis pour conférer ce qu’ils appellent une légitimité au nouveau gouvernement inféode aux Croisés et qui exécuté leurs ordres», selon le texte. «Chercher à faire réussir ces élections ou y participer sera le plus grand cadeau à l’Amérique, l’ennemie de l’Islam et le tyran de cette époque. Ce sera le plus grand coup de poignard dans le dos des Moujahidine», poursuivent les trois groupes en appelant les Irakiens à «ne pas participer à cette apostasie». «Quiconque participe à cette sale farce, ne sera pas à l’abri des coups des Moujahidine dont les mains atteindront les bureaux de vote et ceux qui participent» aux élections, prévues le 30 janvier, conclut le texte.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com