Meurtre de l’été 2003 à Sfax : La chorégraphe nie toujours les faits





Tunis - Le Quotidien Le tribunal de première instance de Sfax a examiné lundi dernier l’affaire relative au meurtre d’un adulte au cours de l’été 2003. La cour a décidé de reporter l’examen de cette affaire au 13 février prochain et ce suite au recours formulé par les avocats de la défense. Il est à rappeler que ce crime a eu lieu dans l’appartement d’une dame très connue dans la région et exerçant le métier de chorégraphe. Le corps de la victime a été découvert dans l’appartement enveloppé dans un tapis et portant les traces de trente coups de couteau. Les recherches ont conduit à l’arrestation de la chorégraphe qui, lors des interrogatoires, a donné plusieurs versions des faits pour finalement nier les faits et adopter une attitude d’indifférence totale envers de tout ce qui se passe autour d’elle.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com